Le 24 mars 2021 | Mis à jour le 26 mars 2021

Le chef-d’œuvre inconnu de Van Gogh adjugé à 13 millions d’euros à Paris

par Diane Zorzi

Découvert par la maison de ventes Mirabaud-Mercier, un chef-d’œuvre de Vincent van Gogh a été vendu 13,1 millions d’euros à Paris. Peint en 1887, il était issu de la rare période montmartroise de l’artiste.

 

En l’espace d’un mois, le marché de l’art français a vu fleurir deux chefs-d’œuvre exceptionnels de l’art moderne : un Monet à Tours, un Van Gogh à Paris. De quoi confirmer le dynamisme des maisons de ventes françaises qui n’ont décidément rien à envier à leurs homologues étrangers. Le 24 février dernier, le monde entier avait ainsi les yeux rivés sur Paris lors de l’annonce par Claudia Mercier et Fabien Mirabaud de la vente aux enchères d’un tableau inédit de Van Gogh, conservé depuis les années 1920 dans la collection d’une famille parisienne. « Les propriétaires souhaitaient que leur tableau de Van Gogh soit vendu à Paris. C’était une évidence : le tableau a été peint à Paris, acheté à Paris, et n’a depuis jamais quitté la capitale », détaille la commissaire-priseur Claudia Mercier.

 

Une rare toile issue de la période parisienne

Le tableau a été exécuté au printemps 1887, alors que Vincent van Gogh (1853-1890) vit et travaille rue Lepic à Paris avec son frère Theo. L’artiste y représente une Scène de rue à Montmartre, dans laquelle se dessine le Moulin à poivre, construit vers 1865 dans l’enceinte du Moulin de la Galette et qui sera détruit en 1911 lors du percement de l’avenue Junot. « Ce tableau fait partie de la très rare série dédiée au mythique Moulin de la Galette à Montmartre, expliquent les commissaires-priseurs. C’est une œuvre charnière. Elle témoigne du contact de Van Gogh avec une ville nouvelle, Paris, mais aussi avec l’art des impressionnistes et de l’avant-garde qui l’amènent à développer une nouvelle palette. » Les tons sombres de la période hollandaise laissent place à des couleurs éclatantes, qui s’épanouiront encore davantage lors de son séjour à Arles, tandis que la touche déjà s’anime et se fragmente, annonçant les dernières œuvres expressionnistes.

 

Une toile adjugée à 13,1 millions d’euros à Paris

Achetée dans les années 1920, cette œuvre émouvante n’avait jusqu’alors jamais été présentée au public et elle était l’une des dernières toiles de Van Gogh encore en mains privées, la plupart étant désormais conservées dans les plus prestigieux musées du monde. Elle a finalement été adjugée à 13,1 millions d’euros cet après-midi à Paris. « Nous avions reçu beaucoup de demandes pour ce tableau de la part notamment de collectionneurs français, asiatiques ou encore américains, ainsi que de la part de nombreux musées étrangers, confie Claudia Mercier. C’était un événement majeur pour le marché de l’art, probablement l’une des dernières occasions d’acquérir un Van Gogh ». 

 

Vincent van Gogh (1853-1890), Scène de rue à Montmartre (Impasse des Deux Frères et le Moulin à Poivre), 1887. Huile sur toile. 46,1 x 61,3 cm. Adjugé à 14 millions d’euros le 25 mars à Paris.

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paysage italien de Corot en vente à Montpellier

Le 9 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Un tableau de Corot sera présenté aux enchères par Bertrand de Latour et Jean-Christophe Giuseppi le 8 mai prochain à l’Hôtel des ventes Montpellier-Languedoc. Estimé entre 150 000 et 250 […]