Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 10 mars 2021

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

par Diane Zorzi

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. Découverte dans une collection particulière de Compiègne, elle rejoint le corpus extrêmement restreint des figures académiques connues du sculpteur baroque.

 

Si à sa découverte la sanguine arborait un cartel au nom de Pierre Puget, l’attribution à ce sculpteur français de la seconde moitié du XVIIe siècle est rapidement écartée. « Très vite, nous avons conclu qu’il ne pouvait être l’auteur du dessin, explique l’expert Patrick de Bayser. Toutefois, cette indication nous a permis de suivre la piste de Gian Lorenzo Bernini (1598-1680). C’est en effet dans le sillage du baroque et plus spécifiquement des dessins de sculpteurs que nous nous sommes orientés.» En guise de contours, une suite discontinue de petits traits vigoureusement hachurés dessine les modelés et les ombres, et permet d’appréhender la figure sous plusieurs angles : le dessin est caractéristique du travail du Bernin, célébré pour sa capacité à insuffler vie et mouvement au marbre et à la pierre. « Ce traitement fait vibrer la chair et apporte de la vitalité et de l’expressivité au modèle ». Autant d’éléments qui conduisent les experts à s’orienter sur la piste des académies du Bernin, une hypothèse finalement confirmée par la spécialiste de l’artiste Ann Sutherland Harris.

 

Une sanguine inédite estimée à plus de 30 000 euros

Prisées du vivant du sculpteur, les académies du Bernin ont pour la plupart disparu et les historiens de l’art n’en recensent à ce jour que sept, toutes conservées dans des institutions muséales, à l’image de deux modèles de dimensions similaires figurant dans les collections du musée des Offices de Florence et du Teylers Museum d’Haarlem, aux Pays-Bas. « La redécouverte de ce dessin permet d’ajouter une nouvelle pièce au corpus du grand maître de l’art baroque et d’approfondir la connaissance de l’œuvre graphique du célèbre sculpteur, auteur notamment de la colonnade de la place Saint-Pierre de Rome. Par sa rareté et son état de conservation exceptionnel, cette sanguine estimée entre 30 000 et 50 000 euros est particulièrement attendue par les amateurs et les professionnels de l’art », détaillent les commissaires-priseurs Dominique Le Coënt-de Beaulieu et Philomène Wolf.

 

Gian Lorenzo Bernini (1598-1680), Académie d’homme. Sanguine avec de légers rehauts de craie blanche. 56 x 42,5 cm. Estimation : 30 000 – 50 000 euros.

 

Une source d’inspiration pour la fontaine de la place Navone

Cette Académie d’homme évoque une œuvre majeure du Bernin : la fontaine de la place Navone. Le rocher, la végétation et la présence d’eau en bas de la sanguine rappellent en effet ce monument emblématique de la ville de Rome que le sculpteur réalise pour Innocent X, à partir de 1648. « Sans être directement préparatoire, on peut rapprocher ce grand nu masculin, réalisé quelques années plus tôt, des allégories des dieux-Fleuves représentées au pied de la fontaine », précise Patrick de Bayser. Exceptionnel, le dessin l’est également par la tension qui émane de la figure dont la nudité musculeuse évoque les « ignudi » de Michel-Ange. « Une puissance contenue se dégage de ce personnage. Le corps paraît gigantesque car il est recroquevillé dans cet espace contraint. S’il pouvait se déployer totalement, il serait indéniablement beaucoup plus grand que la feuille. Dans le cadre d’un exercice aussi formel qu’une académie, il est étonnant de voir un artiste jouer ainsi sur les proportions ». En s’inscrivant dans la lignée michelangelesque, ce dessin illustre ainsi brillamment la filiation que dessinait au XIXe siècle Paul Cézanne, qualifiant Pierre Puget de « plus grand sculpteur de tous les temps, après Bernin et Michel-Ange ».

Enchérir | Suivez la vente du dessin du Bernin le 20 mars sur interencheres.com

 

Vidéo © Artcento

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paysage italien de Corot en vente à Montpellier

Le 9 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Un tableau de Corot sera présenté aux enchères par Bertrand de Latour et Jean-Christophe Giuseppi le 8 mai prochain à l’Hôtel des ventes Montpellier-Languedoc. Estimé entre 150 000 et 250 […]