Le 19 mars 2021 | Mis à jour le 19 mars 2021

Bitcoins : la première vente aux enchères française rapporte plus de 24 millions d’euros

par Diane Zorzi

Organisée suite à saisies de l’Agrasc, la première vente aux enchères française de bitcoins a rapporté 24,7 millions d’euros à l’Etat français. Les enchères ont été portées majoritairement par des amateurs français, particulièrement actifs sur le Live d’Interencheres, et ont suivi le cours du bitcoin qui s’élevait le 17 mars autour de 46 000 euros.

 

Le 17 mars à 9h s’ouvrait la première vente aux enchères de bitcoins en France. Sous le marteau de Ghislaine Kapandji, 611 unités étaient dispersées suite à saisies de l’Agence de Gestion et de Recouvrement des Avoirs Saisis et Confisqués (Agrasc). « Tous les lots ont trouvé preneur et les enchères, lorsque l’on ajoute les frais judiciaires de 14,28%, ont suivi sensiblement le cours qui s’élevait le 17 mars autour de 46 000 euros », détaille la commissaire-priseur Ghislaine Kapandji.

 

Des enchérisseurs français particulièrement actifs

Organisée en deux volets – 437 lots de 0,11 à 2 bitcoins le matin, 42 lots de 5 à 20 bitcoins l’après-midi – la vente, qui comptait autour de 1 450 inscrits, a rapporté 24,7 millions d’euros, soit 28,2 millions d’euros avec les frais. La plus haute enchère s’est portée sur un lot de 20 bitcoins, adjugé à 802 250 euros (916 811 euros avec les frais). Les lots ont été disputés majoritairement par des enchérisseurs français, belges et britanniques, au cours de cette journée de vente marathon qui s’est clôturée peu avant 16h. « Il y a manifestement un intérêt soutenu en France pour les bitcoins de la part d’amateurs âgés d’une trentaine d’années ».

 

80 % des lots vendus en live sur Interencheres

Ces amateurs de cryptomonnaies ont naturellement préféré porter leurs enchères en direct sur internet. Près de 80 % des lots ont ainsi trouvé preneur sur le Live d’Interencheres qui avec ses 1 363 inscrits a terminé la journée avec un produit vendu de 12,8 millions d’euros (14,6 millions d’euros avec les frais). Autant de chiffres qui confirment l’engouement pour cette cryptomonnaie, devenue une véritable valeur refuge.

A lire aussi | Bitcoins : la première vente aux enchères en France

Haut de page

Vous aimerez aussi

La collection Veyret, itinéraire d’un Africain de cœur

Le 18 juin 2021 | Mis à jour le 18 juin 2021

Pendant plus de trente ans, Alain Veyret a rassemblé des milliers d’objets d’art africains. Masques, sculptures en bronze, statuettes ou fétiches racontent l’itinéraire de cet Africain de cœur, engagé dans […]