Le 16 mai 2024 | Mis à jour le 12 juin 2024

Le Live Tour, la première vente aux enchères en France en multiplex

par Diane Zorzi

Le 29 mai sur Interencheres, douze commissaires-priseurs se relaieront en live depuis leur région respective pour animer la première vente aux enchères en France en multiplex. Un « Live Tour » durant lequel défileront à travers la France 60 lots sélectionnés dans toutes les disciplines, des bijoux aux tableaux, sculptures, objets d’art, automobiles de collection et pièces d’horlogerie.

 

[Mise à jour, 12 juin] Enfants jouant au sable de Lê Thị Luu a été adjugé 331 250 euros (frais inclus) tandis que le Vampire d’Agathon Léonard changeait de main pour 277 500 euros. 

 

Les expositions virtuelles, les ventes dans le métavers, les partenariats avec des célébrités… Les commissaires-priseurs ne manquent pas d’imagination pour que les enchères se savourent en ligne avec la même délectation que dans l’enceinte d’une salle des ventes. Ce mois-ci, douze professionnels se sont lancés le défi audacieux d’animer, depuis leurs hôtels des ventes respectifs, la première vente aux enchères en France en multiplex. Un « Live Tour » durant lequel les commissaires-priseurs s’adonneront à une véritable épreuve de relais – un événement qui tombe à point nommée alors que la flamme olympique poursuit sa course. Les internautes pourront enchérir et suivre la vente en continu sur Interencheres et ainsi voyager à travers la France, au rythme de douze marteaux. « Cette vente sans précédent redéfinit l’expérience des enchères en fusionnant tradition et innovation, souligne Léonard Pomez, commissaire-priseur à Troyes et co-gérant du groupe Ivoire à l’initiative de l’événement. En lançant ce Live Tour, les 12 maisons de vente vont associer leurs forces et leurs talents pour montrer le dynamisme du marché de l’art en région. »

 

60 lots sélectionnés dans toutes les disciplines

Soixante lots seront mis à l’encan au cours de cette vente qui débutera au son du saxo. La maison Aix-Luberon Enchères donnera en effet le coup d’envoi avec un Saxophone signé Arman, un bronze auquel succèderont une Citroën miniature, un jeu d’échecs en ivoire, des Meules peintes par Armand Guillaumin et une armoire-penderie créée en 1949 pour la Cité radieuse de Le Corbusier. Une sélection diversifiée qui donnera le ton de cette vacation faisant la part belle à toutes les disciplines, des bijoux aux tableaux, sculptures, objets d’art, automobiles de collection et pièces d’horlogerie.

 

 

Après Manosque, le marteau rejoindra Angers, où les commissaires-priseurs de la maison Deloys présenteront, aux côtés notamment d’un étonnant Portrait charge d’homme en paon du XVIIIe siècle, une rare pierre lithographique ayant servi à l’impression des étiquettes et collerettes des grands crus de La Romanée-Conti, ainsi que des pièces uniques de Jean Desprès, l’un des orfèvres français les plus éminents du début du XXe siècle. La course contre la montre se poursuivra à Besançon où une Rolex GMT-Master, une Tag Heuer Monaco Transitional et une Omega Railmaster côtoieront une veste plastron de la maison Martin Margiela et une Austin Healey 3000 BJ8 MK III qui roulera (virtuellement) jusqu’à Chartres pour céder la place à quatre autres automobiles de collection et un solitaire arborant un diamant de taille ancienne.

 

 

Le Live prendra ensuite la direction de Clermont-Ferrand où un spectaculaire Vampire Art nouveau signé Agathon Léonard prendra son envol pour rejoindre Nantes où les arts de la table seront à l’honneur, avec un service à café en porcelaine de Sèvres et une ménagère Puiforcat. L’hôtel des ventes de Nîmes prendra le relais avec un dessin de Georges Mathieu et une Harley Davidson, suivi d’Ivoire Reims qui proposera une Salomé envoûtante de Victor-Jean Daÿnes et un Soleil en céramique de Roger Capron. Le marteau prendra aussi le large, avec à Saint-Etienne des Voiliers peints à l’aquarelle par Paul Signac, avant de se diriger vers Saumur où un Cirque peint par Raphaël Delorme côtoiera un paravent exceptionnel gainé de parchemin par Jean-Michel Frank, l’un des plus grands décorateurs Art déco. Des chefs-d’œuvre de l’art moderne clôtureront enfin ce voyage, des Gondoles à Venise au crépuscule de Lucien Lévy-Dhurmer chez Ivoire Toulouse, aux peintures d’Auguste Chabaud, Pierre Bonnard et Louis Valtat qui animeront les dernières enchères depuis l’hôtel des ventes de Troyes.

 

 

Un défi technologique

Défi technologique oblige, une répétition sera organisée mardi en amont de l’événement, afin que les commissaires-priseurs accordent leurs marteaux pour le jour J. « Ils vont chacun à leur tour intervenir en direct et c’est Interencheres qui se chargera de leur donner successivement le feu vert et d’alterner la diffusion », détaille Alexandre Le Febvrier, responsable support et opérations d’Interencheres qui endossera pour l’occasion l’habit du chef d’orchestre. « Nous sommes heureux de mettre notre savoir-faire technologique au service de cet événement inédit. » La vente débutera sur Interencheres le 29 mai à 18h30. A vos marques, prêts, enchérissez !

Enchérir | Suivez la vente Live Tour le 29 mai en direct sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un rare fauteuil d’apparat aux enchères dans l’Aisne

Le 4 juin 2024 | Mis à jour le 4 juin 2024

Un rare fauteuil d’apparat daté autour de 1840 sera vendu aux enchères par la commissaire-priseur Sophie Renard le 20 juin à Brasles, dans l’Aisne. Il pourrait émaner des ateliers de […]