Le 5 novembre 2020 | Mis à jour le 5 novembre 2020

Adjugé : une encre de Le Phô à un million d’€, une correspondance préemptée par la Société des Amis de Proust…

par Interencheres

Une encre sur soie signée Le Phô à plus d’un million d’euros, des résultats records pour une toile de Lecomte du Noüy et le médaillon d’un corsaire malouin, une préemption de la Société des Amis de Marcel Proust… Retour sur les résultats enregistrés dans les maisons de vente du 1er au 31 octobre 2020.

 

Des enchères records pour les peintres d’Asie 

Le 6 octobre à Paris, à l’occasion de leur vingt-sixième vente dédiée aux peintres asiatiques, la maison Aguttes a totalisé 3,78 millions d’euros d’adjudications, attirant des enchérisseurs du monde entier. Parmi les trente-trois œuvres présentées, une encre et couleurs sur soie [photo en Une] signée Le Phô (1907-2001) s’est envolée à 1 164 760 euros (frais compris), établissant un second record mondial pour l’artiste vietnamien, tandis qu’un triptyque de Nguyen Siên (1916-2014), un artiste à la notoriété jusqu’alors relativement confidentielle, a pulvérisé son estimation (4 000 – 6 000 euros), trouvant preneur à 207 760 euros.  

 

Une toile orientaliste de Lecomte du Nouÿ pulvérise son estimation

L’art orientaliste était quant à lui à l’honneur le 7 octobre dernier à Paris, avec une toile de Jean-Jules Antoine Lecomte du Noüy (1842-1923), intitulée Le Rêve d’Orient. Estimée entre 12 000 et 18 000 euros, elle a été adjugée à 104 000 euros par la maison Cornette de Saint-Cyr. Datée de 1904, cette œuvre reprenait le motif d’une autre peinture de l’artiste, Le Songe de l’eunuque, réalisée en 1874 et exposée au Museum of Art de Cleveland, dans l’Ohio. Peintre et sculpteur, Lecomte du Nouÿ séjourna à plusieurs reprises en Orient à partir de 1865, visitant le Maroc, l’Egypte ou encore la Turquie. Plusieurs de ses œuvres furent acquises par l’Etat français, qui lui commanda également en 1873 deux compositions monumentales pour la décoration de l’église de la Sainte-Trinité.

 

Jean-Jules-Antoine Lecomte du Noüy (1842-1923), Rêve oriental, 1904, huile sur toile de 70 x 125 cm, signée et datée en bas à droite. Adjugé à 104 000 euros par Cornette de Saint-Cyr, le 7 octobre à Paris.

 

Records mondiaux pour le médaillon d’un corsaire malouin et une toile de Louis Gauffier

Le 4 octobre au Château d’Artigny à Montbazon, la 32e édition de la Garden Party des Rouillac a été ponctuée de plusieurs records mondiaux, avec des adjudications portées jusqu’à 818 000 euros pour une toile inédite de Louis Gauffier et une boîte à portrait offerte par Louis XIV à un corsaire malouin. Mis à prix à 50 000 euros, ce précieux médaillon s’est envolé en quelques minutes au prix record de 620 000 euros, remporté par un particulier malouin, du nom de Jacky Lorant, présent en salle, face à des enchérisseurs internationaux. A noter que les céramiques anciennes ont elles aussi attiré de nombreux amateurs. Le grand plat d’apparat en faïence de Rouen s’est envolé à 248 000 euros, tandis que le cabaret en porcelaine de Sèvres de Napoléon Ier a trouvé preneur à 155 000 euros.

      En savoir plus |  Le médaillon d’un corsaire malouin et une toile de Louis Gauffier adjugés jusqu’à 818 000 euros à Montbazon 

 

Une correspondance intime préemptée par la Société des Amis de Marcel Proust

Le 7 octobre, deux lettres inédites de Marcel Proust à Raoul Versini, datées d’octobre 1888, ont été préemptées pour 19 200 euros par la Société des Amis de Marcel Proust, lors d’une vente organisée par la maison Ader. « Ce montant est financé aux deux tiers par une subvention exceptionnelle du Fonds du patrimoine et par un mécène privé« , a précisé le président de la Société, Jérôme Bastianelli. Dans cette correspondance, qui rejoindra les collections du Musée Marcel Proust d’Illiers-Combray, l’écrivain confiait à son camarade de classe un souvenir intime, relatant une expérience homosexuelle. Une confession qui s’accompagnait d’un poème de dix vers, « A mon cher Raoul Versini ». Le 11 octobre, le musée Cluny a quant à lui préempté une miniature sur vélin pour 66 040 euros, lors d’une vente organisée par Jean-Emmanuel Prunier à Louviers. 

     A lire aussi | Préemption : quand les musées enchérissent en vente publique

 

Découvrez en images notre sélection de résultats du 1er au 31 octobre 2020 dans notre galerie en image ci-dessous. Tous les prix de la galerie sont indiqués hors frais de vente.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment expertiser une table en cabaret ?

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 14 janvier 2021

Désignant à l’origine un plateau, le terme cabaret est employé dès le XVIIe siècle pour décrire une table ronde, ovale, chantournée, triangulaire ou rectangulaire, comportant un plateau supérieur dont le […]

Défilé de ventes Militaria

Le 7 janvier 2021 | Mis à jour le 7 janvier 2021

Les passionnés de Militaria et souvenirs historiques auront le choix parmi une quarantaine de ventes organisées en ce début d’année 2021. Au programme, des casques, insignes, affiches ou médailles datant […]