Le 6 décembre 2011 | Mis à jour le 23 mars 2012

Au fil des ventes : Suzanne Ramié, Picasso et la céramique de Madoura

par Interencheres

Le nom de Madoura est aujourd’hui directement associé à celui de Picasso. Et surtout à l’atelier de céramique où il a travaillé dans les années 50. Mais s’il a contribué à populariser ce lieu de création, le prolixe artiste n’en est pas pour autant le fondateur ni le propriétaire.

L’instigatrice du site s’appelle Suzanne Ramié. Le 10 décembre 2011, Maître Pichon, commissaire-priseur à l’étude Azur Enchères de Cannes, dispersera un ensemble 68 pièces de Suzanne Ramié créé dans son atelier de Madura, à Vallauris.

  • Voir tous les lots de cette vente aux enchères
  • Haut de page

    Vous aimerez aussi

    La collection Veyret, itinéraire d’un Africain de cœur

    Le 18 juin 2021 | Mis à jour le 18 juin 2021

    Pendant plus de trente ans, Alain Veyret a rassemblé des milliers d’objets d’art africains. Masques, sculptures en bronze, statuettes ou fétiches racontent l’itinéraire de cet Africain de cœur, engagé dans […]

    Près de 500 montres Lip aux enchères à Besançon

    Le 15 juin 2021 | Mis à jour le 17 juin 2021

    A l’occasion de la 7e édition des « 24 heures du temps », près de 500 montres Lip seront vendues aux enchères le 18 juin à Besançon et en live sur Interencheres. […]