Le 6 décembre 2011 | Mis à jour le 23 mars 2012

Au fil des ventes : Suzanne Ramié, Picasso et la céramique de Madoura

par Interencheres

Le nom de Madoura est aujourd’hui directement associé à celui de Picasso. Et surtout à l’atelier de céramique où il a travaillé dans les années 50. Mais s’il a contribué à populariser ce lieu de création, le prolixe artiste n’en est pas pour autant le fondateur ni le propriétaire.

L’instigatrice du site s’appelle Suzanne Ramié. Le 10 décembre 2011, Maître Pichon, commissaire-priseur à l’étude Azur Enchères de Cannes, dispersera un ensemble 68 pièces de Suzanne Ramié créé dans son atelier de Madura, à Vallauris.

  • Voir tous les lots de cette vente aux enchères
  • Haut de page

    Vous aimerez aussi

    5 choses à savoir sur Line Vautrin

    Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

    Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]