Le 6 décembre 2011 | Mis à jour le 23 mars 2012

Au fil des ventes : Suzanne Ramié, Picasso et la céramique de Madoura

par Magazine des enchères

Le nom de Madoura est aujourd’hui directement associé à celui de Picasso. Et surtout à l’atelier de céramique où il a travaillé dans les années 50. Mais s’il a contribué à populariser ce lieu de création, le prolixe artiste n’en est pas pour autant le fondateur ni le propriétaire.

L’instigatrice du site s’appelle Suzanne Ramié. Le 10 décembre 2011, Maître Pichon, commissaire-priseur à l’étude Azur Enchères de Cannes, dispersera un ensemble 68 pièces de Suzanne Ramié créé dans son atelier de Madura, à Vallauris.

  • Voir tous les lots de cette vente aux enchères
  • Haut de page

    Vous aimerez aussi

    Expertise : la garniture des sièges au XVIIe siècle

    Le 6 juin 2024 | Mis à jour le 6 juin 2024

    La garniture d’un siège comprend à la fois la garniture en tapisserie, soit l’ensemble des matériaux utilisés pour garnir un siège, et la couverture, soit le revêtement d’étoffe qui recouvre […]

    Un rare fauteuil d’apparat aux enchères dans l’Aisne

    Le 4 juin 2024 | Mis à jour le 4 juin 2024

    Un rare fauteuil d’apparat daté autour de 1840 sera vendu aux enchères par la commissaire-priseur Sophie Renard le 20 juin à Brasles, dans l’Aisne. Il pourrait émaner des ateliers de […]

    Rencontre avec un couple de collectionneurs voyageurs

    Le 3 juin 2024 | Mis à jour le 3 juin 2024

    Frédérique Astier a œuvré, par l’intermédiaire de la Société des Amis, à l’enrichissement des collections du musée du Louvre pendant plus de 20 ans, avant de rejoindre un établissement enseignant […]