Le 22 décembre 2022 | Mis à jour le 22 décembre 2022

Dufy et Chiparus aux enchères : les artistes du XXe siècle font escale à Honfleur pour le Nouvel an

par Clémentine Pomeau-Peyre

De Jean Dufy à Olivier Debré pour les peintures, en passant par Demeter Chiparus pour les sculptures : la maison Honfleur Enchères débutera l’année 2023 en mettant à l’honneur une belle sélection d’artistes du XXe siècle.

 

Commençons en douceur avec quelques peintures représentant des ports, bords de plages et paysages de Normandie. Le lot phare de la vente est une délicate huile sur toile par Jean Dufy, estimée entre 100 000 et 150 000 euros. Elle représente le bassin de la Manche au Havre, ville de naissance du peintre. Un thème assez habituel pour le frère de Raoul Dufy (mais dont l’œuvre est très différente), et qui s’est également distingué pour des paysages ou des vues de Paris. Toujours en bord de mer, une autre toile cette fois signée Jean Francis Auburtin (8 000 à 10 000 euros) représente le chemin de Varengeville en Normandie. Né à Paris en 1866, Auburtin découvre cet endroit en 1904, et y fait construire une maison. La toile présentée par Honfleur Enchères vient de son atelier.

 

D’Auburtin à Herbo, des paysages normands

Ne quittons pas la région avec un troisième tableau : le port de Honfleur dans les années 1950 par Fernand Herbo (6 000 à 7 000 euros). Après avoir grandi à Montmartre, Fernand Herbo s’installe à Honfleur en 1938. Ses peintures de ports, de bateaux, de paysages maritimes lui valent d’être nommé peintre de la Marine en 1944. Du même endroit, Paul Elie Gernez a titré son aquarelle L’Hôtel du Cheval Blanc à Honfleur (1 000 à 1 500 euros), datée de 1938. Citons enfin pour être exhaustifs la toile de Valentine Prax, Les mouettes (1 500 à 2 000 euros), même si la toile n’est pas située. Cette artiste née en Algérie a fait l’essentiel de sa carrière en France, elle était l’épouse du sculpteur Ossip Zadkine, et a présenté ses œuvres aux côtés de Pablo Picasso en 1937.

 

Jean Francis Auburtin (1866-1930), « Chemin de Varengeville (Normandie) – La gorge du petit Ailly ». Huile sur toile, 60,5 x 92 cm. Provient de l’atelier d’Auburtin. Estimée entre 8 000 et 10 000 euros.

 

Des œuvres d’Olivier Debré et Camille Hilaire

Deux artistes contemporains figurent également au catalogue de la vente. Signalons d’abord le représentant majeur de l’abstraction lyrique Olivier Debré, présent avec la toile Bleu clair tache rose, vert et rouge à Hong-Kong 98 (50 000 à 60 000 euros). L’autre est Camille Hilaire dont le Nu allongé sur un sofa (10 000 à 12 000 euros) offre des tons verts et bleus très vifs. Une autre œuvre de cet artiste éclectique (tout à la fois peintre, lithographe, vitrailliste, tapissier et mosaïste) figure dans la vente : un coffret intitulé Le Cirque, contenant une suite de quinze lithographies (4 000 à 5 000 euros).

 

Olivier Debré (1920-1999), « Bleu clair tache rose, vert et rouge à Hong-Kong 98 ». Huile sur toile, 80 x 80 cm. Estimée entre 50 000 et 60 000 euros.

 

 

De Chiparus à Orlinski : une sélection de sculptures du XXe siècle

Passons aux sculpteurs, toujours du XXe siècle. Avec tout d’abord une élégante danseuse Ayouta en chryséléphantine de Demetre Chiparus (4 000 à 6 000 euros), typique du courant Art déco dans lequel l’artiste roumain s’est illustré. Pour suivre, une Chasse à la panthère en bronze par Fred Focht (1 800 à 2 000 euros), artiste actif dans les années 1920 et 1930, qui a été l’élève de Falguière à Paris. Avant de terminer, toujours autour d’un félin, avec la Grande panthère en résine noire de Richard Orlinski (tirage 5/8), estimée 35 000 à 40 000 euros.

Enchérir | Suivez la vente d’art et mobilier d’Honfleur Enchères le 1er janvier en live sur interencheres.com

 

Demetre Chiparus (1886-1906), « Danseuse, Ayouta », chryséléphantine, bronze patiné vert et doré, signé sur sa base, socle en onyx, H : 29 cm avec le socle. Estimée entre 4 000 et 6 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

De rares alguiers du XIXe siècle aux enchères à Brest

Le 3 février 2023 | Mis à jour le 3 février 2023

La phycologie sera à l’honneur lors de la vente aux enchères organisée par Yves Cosquéric, en collaboration avec Tiphaine Le Grignou, le 7 février à Brest. Trois ouvrages dédiés à […]