Le 16 juin 2015 | Mis à jour le 17 juin 2015

Petite et grande histoire d’une majolique d’Urbino

par Interencheres

20150612-Urbino[Le lot du jour] Il arrive que les particuliers ignorent la nature et la valeur de ce qu’ils possèdent… c’est le cas des heureux propriétaires d’une majolique de la Renaissance Italienne, découverte par hasard dans le tiroir d’un buffet, lors d’un inventaire de succession. « Cette majolique réalisée vers 1540 par l’un des grands artistes d’Urbino, Fancesco Xanto Avelli da Rovigo, s’est avérée être une pièce exceptionnelle et extrêmement rare » explique Albin Hirn, commissaire-priseur stagiaire chez Bremens Belleville.

.
Fancesco Xanto Avelli da Rovigo (actif 1530 entre et 1542) est un peintre maniériste italien, surtout connu pour ses majoliques historiées ou istoriati. Les istoriati reprennent les grands thèmes de la peinture de chevalet de la Renaissance tels que les sujets bibliques, historiques ou mythologiques. Ce tondino présente Jupiter trônant, avec à ses pieds un tyran vaincu et enchaîné. Ainsi, en empruntant au vocabulaire mythologique, Fancesco Xanto Avelli da Rovigo fait allusion aux évènements historiques contemporains : les assauts de Carthage sur Imera en Sicile. « La variété de la palette chromatique, aux couleurs intenses et lumineuses, fait tout l’intérêt de cette majolique. Le noir intense est d’ailleurs un gage de qualité car difficile à obtenir », précise Aline Josserand-Conan, expert en céramique.

.

20150616-majolique-urbino

.

Avec une estimation à 15 000 euros, ce tondino, qui sera mis aux enchères par la Maison Bremens Belleville à Lyon le dimanche 21 juin 2015, risque de marquer le marché des faïences italiennes de la Renaissance qui connaît depuis quelques années quelques beaux coups de marteau.

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]