Le 18 novembre 2022 | Mis à jour le 18 novembre 2022

Une machine Enigma en vente dans le Calvados avec des véhicules et matériels militaires de la Seconde Guerre mondiale

par Diane Zorzi

Le 20 novembre à Grandcamp-Maisy, dans le Calvados, la maison Rois & Vauprès organisera une vente de véhicules et matériels militaires de la Seconde Guerre mondiale. Au programme, des blindés de l’US Army, Navy ou Air Force côtoieront une série de Jeep produite par Ford et une rare machine Enigma.

 

« Cette vente va être folle ! », s’enthousiasme Mathilde Vauprès à quelques jours de la vente automnale de véhicules et matériels militaires, organisée en partenariat avec Military Classic Auction ce dimanche à Grandcamp-Maisy, dans le Calvados. Il faut dire que la commissaire-priseur s’apprête à présenter aux enchérisseurs une pièce exceptionnelle : l’une des rares machines Enigma rescapées de la Seconde Guerre mondiale.

 

Une machine Enigma rescapée de la Seconde Guerre mondiale

Cette machine de codage, réputée inviolable, servait au chiffrement de l’information et fut inventée par Arthur Scherbius et Richard Ritter en 1918. Elle est célèbre pour son utilisation par l’Allemagne nazie lors de la Seconde Guerre mondiale. « Elle équipa l’ensemble des armées du IIIe Reich et les services secrets américains et britanniques la considéraient comme un objectif prioritaire », détaille Mathilde Vauprès. Mais au lendemain du conflit mondial, ces fleurons techniques furent pratiquement tous détruits sur ordre des Allemands au débarquement des Alliés.

Notre rare machine rescapée était quant à elle en service dans un escadron de chasseurs de la Luftwaffe, le Jagdgeschwader 4, opérant en 1944 sur l’aérodrome de Vainode Lidlauks en Lettonie. « Cette escadrille d’interception à haute altitude de bombardiers de l’USAAF est équipée spécifiquement des tout derniers chasseurs Messerschmitt 109 type G et K. A l’avancée fulgurante des troupes soviétiques, l’escadron et son personnel, mécaniciens, intendants, état-major et transmission, doivent se replier au plus vite. L’aérodrome est abandonné et restera temporairement inoccupé », détaillent les experts de Military Classic Auction. Un habitant, au hasard d’une balade, récupère alors cette machine Enigma, partiellement cassée conformément aux consignes d’évacuation des forces armées du Reich. Elle réapparaît sur le marché à la faveur de la chute du bloc de l’est dans les années 1990 et elle est alors acquise par l’actuel propriétaire, un collectionneur averti.

 

Enigma, machine d’encodage. Fabricant Heinsoelt & Rinke. Berlin. Estimation : 9 000 – 15 000 euros.

 

Un objet historique vendu avec un rare blindé semi-chenillé allemand

Outre sa rareté, la machine Enigma proposée à la vente arbore un état de conservation étonnant. « Malgré sa destruction volontaire, elle reste en très bon état de présentation avec une grande partie de ses ensembles techniques et spécifiques. La rare pièce de trois rotors est présente et ses graduations numéraires sont parfaitement lisibles, à son extrémité. Estampillé dans la bakélite, on peut lire son numéro de fabrication #A9892. On le retrouve également sur d’autres pièces de mécanisme. A l’intérieur de son capot en tôle et bakélite noire, on trouve les restes des plaques de production et d’utilisation. Le clavier, mécanisme des touches et son caisson sont présents également », précisent les experts. Nul doute que ce précieux objet historique, estimé de 9 000 à 15 000 euros (bien qu’inestimable), suscitera l’intérêt de maints collectionneurs ou musées.

Lors de cette vente, les amateurs de souvenirs historiques pourront également s’émerveiller devant un rare blindé semi-chenillé allemand Hanomag Sd.Kfz 251, une pièce unique parfaitement restaurée (250 000 – 350 000 euros), ou encore devant une série unique de Jeep produite par Ford, dont une rare GP de 1941 et une atypique GPA amphibie. A noter enfin la vente de blindés de l’US Army, Navy, Cavalry, Air Force et Forces de l’Axe.

Enchérir | Suivez la vente militaria et blindés le 20 novembre en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi