Le 2 décembre 2022 | Mis à jour le 2 décembre 2022

La marque Camaïeu et les derniers stocks bientôt aux enchères près de Lille

par Clémentine Pomeau-Peyre

Dans le cadre de sa liquidation judiciaire, l’enseigne Camaïeu cédera aux enchères son portefeuille de marques et ses derniers stocks le 7 décembre à Vendeville, près de Lille. Une première vente avait été organisée le 2 novembre par la maison Mercier lors de laquelle la chaîne de destockage Noz avait acheté plus de deux millions de lots de vêtements invendus. 

 

En septembre dernier, l’annonce de la liquidation de l’enseigne Camaïeu avait fait grand bruit, surtout au regard des plus de 2000 salariés directement concernés. Depuis, un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) a été mis en place, et le Tribunal de Commerce a délivré une ordonnance permettant à l’étude Mercier de disperser les stocks dans le cadre de ventes judiciaires. Après une première vente le 2 novembre, lors de laquelle la chaîne de magasins de destockage Noz avait remporté la quasi-totalité des plus de deux millions de pièces mises en vente, l’étude organise une seconde vente le 7 décembre à Vendeville, en précisant qu’il s’agira de la dernière si l’ensemble des lots trouve preneur.

 

Un portefeuille de marques, dont un fichier de 3,8 millions de clients actifs

Cette vacation concernera comme la première des acheteurs professionnels : les lots sont composés de palettes de cartons de vêtement (10 à 15 palettes par lot), et les enchérisseurs devront fournir à l’étude Mercier une caution de 2 000 euros avant le début des enchères. Les 15 lots Camaïeu (l’étude Mercier propose en sus 8 lots également sur palettes, venus d’autres liquidations) sont estimés entre 10 000 et 15 000 euros pour environ 160 cartons, chaque carton contenant environ 35 vêtements, collections hiver et été mélangées. Le versement de la caution permettra aux professionnels du textile intéressés d’avoir accès à un listing détaillé des lots présentés dans chaque palette.

Une autre caution, de 50 000 euros cette fois, donnera accès aux enchères pour le dernier lot de la vente : le portefeuille de marques de Camaïeu. Il comprend les logos, les droits de propriété intellectuelle de la marque (Camaïeu ainsi que Camaï, Camaï par Camaïeu, Camaïeu en mode, en mood ou encore Camaïeu les bonnes affaires), les noms de domaine et surtout le fichier de clients qui compte 3,8 millions de clients actifs ayant effectué au moins un achat dans l’année. Ce lot d’actifs immatériels est estimé à 500 000 euros. 

Enchérir | Suivez la vente des derniers stocks de Camaïeu le 7 décembre sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

De rares alguiers du XIXe siècle aux enchères à Brest

Le 3 février 2023 | Mis à jour le 3 février 2023

La phycologie sera à l’honneur lors de la vente aux enchères organisée par Yves Cosquéric, en collaboration avec Tiphaine Le Grignou, le 7 février à Brest. Trois ouvrages dédiés à […]