Le 16 mars 2018 | Mis à jour le 22 mars 2018

Le printemps des collectionneurs à Fontainebleau : Rolls-Royce, Talbot, Jaguar…

par Interencheres

L’une des plus belles ventes aux enchères de voitures de l’année se tiendra prochainement à Fontainebleau. Organisée par la maison de ventes Osenat, cet événement va donner le tournis aux amateurs de belles voitures de collection. Au total, plus de soixante automobiles épatantes seront réunies le samedi 24 mars 2018. Sélection.

 

Estimée entre 150 000 et 200 000 euros, cette Talbot T15 de 1938 est reconnaissable par son châssis court de 2,95 mètres, porté par un moteur de 2,7 litres. D’après la maison de ventes, il s’agit de « l’unique exemplaire strictement d’origine en circulation ». Il affiche 161 000 kilomètres au compteur, du fait de quatre propriétaires successifs. Ce cabriolet français, sobre et élégant à la fois, dispose d’un moteur 6-cylindres 2696 cc avec une boîte Wilson pour passer les vitesses. Une pièce historique.

 

.

.

La Phantom de Rolls Royce est souvent présentée comme la « berline la plus luxueuse au monde » et ce modèle six cylindres daté de 1930 a en outre une histoire originale. En effet, il a été acheté en 1930 à Londres par Monsieur Hansard avant de traverser l’Atlantique pour se retrouver aux Etats-Unis dans les 1960. Ce voyage explique d’ailleurs en partie sa carrosserie revisitée qui s’inspire des codes américains. Cette auto, pourvue d’un châssis renforcé par des ressorts semi-elliptiques sur les suspensions avant, n’a pas roulé depuis dix ans, du fait de l’âge avancée de son propriétaire actuel, mais elle a été bichonnée depuis dans un « garage chauffé et à l’abri de l’humidité ». L’estimation est fixée entre 80 000 et 100 000 euros.

.

 

 

Cette Turbo R5 Turbo se démarque des autres beautés présentées ce samedi par son apparence sportive. Elle a notamment gagné à deux reprises le rallye Jeanne Hachette, tout en s’imposant dans le rallye régional des Flandres. Si cette voiture démarre encore, elle nécessitera une bonne révision avant de reprendre la route avec ses deux jantes Speedline sur les roues arrières. Ce modèle « Tour de Corse » porte ce nom car il a été pensé pour célébrer la victoire du pilote français Jean Ragnotti, dans la course du même nom en 1982. L’estimation est comprise entre 80 000 et 120 000 euros.

.

 

A côté des Rolls-Royce, Ferrari et autres Talbot, la marque Lancia ne fait pas forcément autant rêver. Pourtant, cette Flamina Touring de 1968 ferait craquer n’importe quel amateur de mécanique. Ce coupé GT Touring a été construit à la main. Rien que sa carrosserie est une petite merveille d’ingénierie avec sa « plateforme acier et sa structure de nid d’oiseau de tubes d’acier sur lequel est greffée la coque en aluminium. » Ce bolide estimé entre 70 000 et 80 000 euros possède un moteur 6 cylindres à triple carburateur, totalement révisé.

.

.

.

.

Parmi la multitude d’autres bolides historiques présentées, on retrouvera notamment une Ferrari 308 GT, une Jaguar Serie 2, une Panhard Coach, une Alpine A110, une Porsche 912, une Bentley Continental ou encore une Triumph TR6. Que du beau monde !

.

Retrouvez tous les véhicules mis en vente le 24 mars à Fontainebleau et sur le Live d’Interencheres

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paysage italien de Corot en vente à Montpellier

Le 9 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Un tableau de Corot sera présenté aux enchères par Bertrand de Latour et Jean-Christophe Giuseppi le 8 mai prochain à l’Hôtel des ventes Montpellier-Languedoc. Estimé entre 150 000 et 250 […]