Le 23 février 2022 | Mis à jour le 23 février 2022

Un bronze de Pompon estimé à plus de 80 000 euros en vente à Clermont-Ferrand

par Diane Zorzi

Une édition originale ancienne de la Truie de François Pompon sera vendue aux enchères le 24 février à Clermont-Ferrand. Estimé à plus de 80 000 euros, ce bronze inédit fut acheté en 1927 par le graveur et dessinateur Philippe Burnot.

 

Une Panthère en marche de Maurice Prost (1894-1967), un bouquet de Roses jaunes de Bernard Buffet (1928-1999), une Accumulation de César (1921-1998)… De grands noms de la peinture et de la sculpture modernes seront réunis le 24 février prochain à l’occasion de la vente aux enchères organisée par Vassy & Jalenques à Clermont-Ferrand et en live sur Interencheres. Parmi eux s’est invité l’un des sculpteurs animaliers les plus plébiscités sur le marché de l’art : François Pompon (1855-1933). Les commissaires-priseurs présentent une épreuve en bronze inédite, estimée entre 80 000 et 90 000 euros.

 

Une épreuve éditée par Hébrard en 1926

Entre 1918 et 1931, le célèbre fondeur Adrien-Aurélien Hébrard (1865-1937) livre neuf exemplaires en bronze de la Truie de François Pompon, un modèle créé en 1908. Issue de cette édition, notre épreuve, portant le numéro 4, a été exécutée le 6 mai 1926. Elle arbore un bronze à vert antique sombre, nuancé de gris-anthracite, et réunit les ingrédients qui ont fait le succès du sculpteur, célébré au Salon d’automne de 1922 lors de la présentation de son Ours blanc. En 1906, l’artiste a délaissé la figure humaine pour se consacrer aux animaux qu’il observe au fil de ses promenades dans les allées du Jardin des Plantes à Paris. Fasciné par le bestiaire de l’Egypte ancienne, il use dès lors de formes stylisées, estompe les détails anatomiques, s’attachant davantage à saisir l’essence, la personnalité de ses sujets. Il livre ici de la truie une représentation empreinte de tendresse, soulignant le caractère craintif de cet animal de la basse-cour qui, reconnaissable à ses mamelles, avance tête baissée.

 

François Pompon (1855-1933), « Truie ». [1908-1918]. Epreuve en bronze à vert antique sombre nuancé de gris- anthracite. Signée POMPON, porte le cachet Cire perdue A.A. HEBRARD et le numéro 4 sous le ventre de l’animal. H. 11,3 cm – L. 20,2 cm – P. 6,7 cm. Estimée entre 80 000 et 90 000 euros.

Un bronze de François Pompon inédit sur le marché

Notre bronze séduisit le graveur et dessinateur Philippe Burnot (1877-1956) qui en fit l’acquisition en 1927, probablement par l’intermédiaire de la Galerie Honegger à Lyon. « Cet ami du dinandier Claudius Linossier demeurait rue Sully à Lyon et une plaque commémore d’ailleurs sa présence, précise l’expert Emmanuel Eyraud. Burnot a fondé l’association Le bois gravé lyonnais, a participé au Salon d’Automne de 1920 ainsi qu’à l’Exposition des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de 1925 à Paris. » La Truie demeurait jusqu’alors dans la collection familiale et fera ainsi sa première apparition en vente publique le 24 février prochain à Clermont-Ferrand.

Enchérir | Suivez la vente du bronze de François Pompon le 24 février en live sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des cartes Pokémon aux enchères à Troyes

Le 26 septembre 2022 | Mis à jour le 26 septembre 2022

Le 12 octobre à Troyes, la maison Boisseau-Pomez organise une vente dédiée aux passionnés de la culture geek. Consoles, jeux vidéo et cartes Pokémon se disputeront les enchères, dont une […]

4×4, Alfa Romeo Giulia : des automobiles rares en vente au Touquet

Le 22 septembre 2022 | Mis à jour le 22 septembre 2022

La maison Mercier organisera le 25 septembre au Touquet-Paris-Plage une importante vente aux enchères de voitures de collection. Au programme, 44 automobiles prestigieuses, dont de grandes classiques italiennes et anglaises, […]