Le 14 février 2024 | Mis à jour le 26 février 2024

Un crâne de mammouth vieux de 40 000 ans aux enchères à Evreux

par Diane Zorzi

Un crâne de mammouth, extrait du permafrost de Yakoutie en Sibérie, investira l’Hôtel des ventes d’Evreux le 18 février. Un rare spécimen, vieux de 40 000 ans, demeuré en parfait état de conservation.

 

[Mise à jour, 20 février 2024] Le crâne de mammouth a été adjugé 95 250 euros (frais inclus).

 

Dimanche, l’Hôtel des ventes d’Evreux se métamorphosera en Museum d’histoire naturelle, avec pour pièce maîtresse, un crâne de mammouth spectaculaire. Provenant de la collection d’un paléontologue du Puy-de-Dôme, il a été extrait du permafrost de Yakoutie, en Sibérie. « C’est la première fois que nous présentons à la vente à Evreux un fossile de cette taille », s’enthousiasme le commissaire-priseur Nicolas Fierfort.

 

Un fossile préhistorique extrait du permafrost sibérien

Ce fossile préhistorique vieux de 40 000 ans est un rare spécimen de Mammuthus primigenius, une espèce éteinte de la famille des éléphantidés ayant vécu dans les steppes d’Eurasie et d’Amérique du Nord au cours du Pléistocène et de l’Holocène. Monté sur un socle, il demeure dans un très bel état de conservation. « Les défenses en ivoire sont très bien conservées, détaille le commissaire-priseur. Leurs pointes se sont usées et cassées lors de la vie de l’animal qui s’en servait pour fouir le sol à la recherche de nourriture dans la steppe glacée. »

Si l’estimation n’est donnée que sur demande, ces fossiles, peu nombreux en salles des ventes, s’échangent sur le marché autour de 70 000 à 80 000 euros.  « Les collectionneurs sont principalement asiatiques ou américains et, dans une moindre mesure, allemands, précise Nicolas Fierfort. Mais les Français commencent également à s’y intéresser. » Une demande de certificat de sortie de territoire a été effectuée par la maison de vente. « Il ne s’agit pas à proprement parler d’un Trésor national, les musées français, comme le Museum d’Histoire naturelle à Paris, possèdent déjà de nombreux spécimens similaires. »

 

Des fossiles aux minéraux : des objets scientifiques… et décoratifs

D’autres spécimens intéressants accompagneront le fossile lors de cette vacation « Naturalia et Paléontologie ». Nicolas Fierfort attire particulièrement notre attention sur un squelette complet d’ichthyosaure provenant d’un gisement allemand (estimé à plus de 45 000 euros). Les ichthyosaures sont des reptiles marins qui ont vécu principalement du Trias au Jurassique, ainsi que durant une partie du Crétacé. « Notre spécimen date du Jurassique inférieur, précise le commissaire-priseur. Il est pris dans une bande de grès noir qui lui donne un effet visuel extraordinaire. » Outre leur intérêt scientifique, ces fossiles séduisent les collectionneurs pour leur attrait décoratif. A la vente, des pièces plus abordables permettront aux amateurs de compléter leur cabinet de curiosités. « Nous présentons notamment une très belle géode d’améthyste en forme de papillon, ainsi que de grandes matrices d’ammonites, reconnaissables à leur couleur luminescente extraordinaire. »

Enchérir | Suivez la vente Naturalia et Paléontologie le 18 février en direct sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une montre Cartier centenaire aux enchères à Paris

Le 10 avril 2024 | Mis à jour le 11 avril 2024

Une rare montre de gentleman Cartier datée autour de 1911 sera présentée aux enchères chez Vermot et Associés le 16 avril à Paris. Dans son état d’origine, avec une charmante […]

Les outsiders de l’art aux enchères à Paris

Le 3 avril 2024 | Mis à jour le 5 avril 2024

Le 10 avril, la maison de vente Tajan mettra en avant les inclassables de l’histoire de l’art, des artistes du XXe siècle n’ayant jamais appartenu à un courant, mais qui […]