Le 6 septembre 2022 | Mis à jour le 16 septembre 2022

Un verre à sifflet du XVIIe siècle adjugé 191 000 euros à Saint-Etienne

par Diane Zorzi

Estimé autour de 12 000 euros, un verre à sifflet façon de Venise s’est envolé à 191 000 euros lors d’une vente aux enchères le 15 septembre à Saint-Etienne. Ce rare exemplaire daté du siècle d’or néerlandais témoignait de la popularité des jeux à boire au XVIIe siècle en Europe.

 

Parmi les scènes de genre peintes au cours du siècle d’or néerlandais, les représentations de « joyeuse compagnie » abondent, donnant à voir des groupes d’hommes et femmes attablés, s’adonnant à des jeux et buvant à l’excès. Dès le XVIe siècle, les jeux à boire se popularisent aux Pays-Bas, tant et si bien qu’une vaisselle spécifique à ces divertissements apparaît, à l’instar du verre à grelot ou du verre à sifflet, dont découlerait l’expression « siffler un verre » – boire d’un seul trait. Ces verres sont aujourd’hui des objets de collection prisés des amateurs d’art et de curiosités qui doivent néanmoins se satisfaire d’une poignée d’exemplaires parvenus jusqu’à nous. Seule une dizaine de verres à sifflet sont en effet répertoriés. Un catalogue pour le moins succinct que venait enrichir la maison de vente Ivoire Saint-Etienne en dévoilant aux enchères, le 15 septembre à Saint-Etienne, un rare modèle en verre transparent façon de Venise daté du premier tiers du XVIIe siècle et disputé jusqu’à 191 000 euros (frais inclus) par des acheteurs allemands, néerlandais et belges.

 

Un verre à sifflet façon de Venise

S’il a été confectionné aux Pays-Bas, notre verre à sifflet emprunte la technique des verriers vénitiens installés à Murano. Au cours des XVIe et XVIIe siècles, le savoir-faire des artisans de Murano, jusqu’alors protégé par des mesures de sauvegarde, s’exporte et des verres « façon de Venise » fleurissent en Europe, à l’instar de notre modèle qui reprend la technique décorative du vetro a retorti avec son alternance de filets blancs. Cet objet, rare sur le marché, provenait de la collection des descendants du Baron Jacques d’Assignies, issu d’une illustre famille de notables originaire d’Artois. Il est couronné d’un Bacchus enfant, chevauchant un tonneau et levant un verre, et arbore une monture avec prise en forme de dragon. Un motif dont sont pourvus deux autres verres à sifflet qui font la fierté du Corning Museum of Glass de New York et du Landesmuseum Württemberg de Stuttgart.

 

Verre à sifflet en verre transparent filigrané, argent repoussé, découpé et gravé avec traces de dorure. Coupe tronconique à décor de vetro a retorti alternant avec des filets blancs. Monture avec prise en forme d’un dragon formant sifflet surmonté d’une roulette entre deux termes et couronné par un Bacchus enfant chevauchant un tonneau et levant un verre. Façon de Venise, Pays-Bas, vraisemblablement Amsterdam ou Anvers, premier tiers du XVIIe siècle.
Hauteur : 20 cm. Adjugé 191 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des cartes Pokémon aux enchères à Troyes

Le 26 septembre 2022 | Mis à jour le 26 septembre 2022

Le 12 octobre à Troyes, la maison Boisseau-Pomez organise une vente dédiée aux passionnés de la culture geek. Consoles, jeux vidéo et cartes Pokémon se disputeront les enchères, dont une […]

4×4, Alfa Romeo Giulia : des automobiles rares en vente au Touquet

Le 22 septembre 2022 | Mis à jour le 22 septembre 2022

La maison Mercier organisera le 25 septembre au Touquet-Paris-Plage une importante vente aux enchères de voitures de collection. Au programme, 44 automobiles prestigieuses, dont de grandes classiques italiennes et anglaises, […]