Le 2 septembre 2022 | Mis à jour le 2 septembre 2022

Une collection retraçant 500 ans d’histoire de l’horlogerie dispersée aux enchères

par Interencheres

Une collection de 80 montres et horloges portables sera vendue aux enchères le 28 septembre par la maison Aguttes à Neuilly-sur-Seine. Rassemblés par un amateur éclairé, ces précieux garde-temps retracent 500 ans d’histoire de l’horlogerie, du XVIe au XXe siècle.

 

« C’est dans la petite histoire des montres et horloges portables sur un demi-millénaire que s’est construite la grande histoire du temps, et cette collection représente la quintessence de l’art du temps sur 500 ans », annonce l’expert en horlogerie Geoffroy Ader. Quatre-vingt montres et horloges portables composent cette collection unique, qui présente 500 ans d’histoire de la montre, des premières montres portables de la région de Nuremberg (lot 5) jusqu’aux montres à gousset de la manufacture genevoise Patek Philippe (lot 73), modèle Gondolo fabriqué pour le revendeur à Rio de Janeiro au début du XXe siècle, en passant par les montres révolutionnaires (lot 65). Ces objets sont restés dans la même famille depuis plus de 60 ans, et le propriétaire n’a eu de cesse d’améliorer sa collection au fil du temps. La fourchette des estimations oscille de quelques centaines d’euros à 100 000 euros pour le clou de la vente, la boîte montre des Frères Rochat (lot 60). Cette collection s’inscrit dans la continuité de « La mesure des mondes », une vente qui dévoilait en octobre 2020 une collection exceptionnelle de montres automates. 

 

80 montres rassemblées par un amateur éclairé

Constitué dès l’après-guerre par un amateur très actif sur le marché de l’art parisien, cet ensemble a été complété jusqu’à la fin des années 1970. Ce collectionneur, qui composa patiemment et passionnément cet ensemble, passait beaucoup de temps à suivre les ventes aux enchères publiques. Cet amoureux des montres devint ainsi proche de nombreux marchands et professionnels de l’horlogerie à Paris. Il aimait fréquenter de manière assidue l’atelier de son horloger de confiance, Maurice Fronteau, bien connu des amateurs de montres anciennes.

Les éclectiques goûts artistiques de ce passionné portaient sur différentes périodes de l’histoire de l’horlogerie, depuis ses origines, qui remontent au début du XVIe siècle, jusqu’au début de XXe siècle. Parmi ses innombrables passions, figurait celle des mécanismes à automates et à musique, comme en témoigne la boîte montre des Frères Rochat. Celle-ci provient des collections du Roi Farouk dispersées à l’occasion de la célèbre vente organisée, en 1954, au Koubbeh Palace au Caire. Cette pièce phare de la collection a également illustré le livre sur les automates par Chappuis et Droz, et figurait à l’exposition royale de Londres sur les merveilles des automates en 1800, alors qu’elle était, à l’époque, conservée dans la prestigieuse collection Berry-Hill.

 

Un voyage dans le temps

Le terme montre vient du mot latin « monstrare », et cet objet devenu de nos jours un signe distinctif n’a jamais perdu de sa superbe tout au long de son histoire. Les premières montres portables sont dérivées des horloges de tables, ainsi qu’en témoigne la petite horloge, à la très belle provenance (lot 5), qui a conduit à la miniaturisation et ainsi à la naissance des montres, au XVIe siècle. L’évolution de la montre repose sur les formes et les différentes complications utilisées au cours des siècles. Résultat d’un travail artisanal, les premières montres deviennent, par la suite, un objet manufacturé avec la révolution industrielle. La montre a su s’adapter à toutes les époques, tout en gardant à l’esprit cette fonction première qui est de sublimer la mesure du temps au travers de ses formes les plus extravagantes. De la montre la plus ancienne de la collection (lot 5), datant du milieu du XVIe siècle, à la plus récente remontant au début du XXe siècle (lot 74), cet ensemble nous offre un véritable voyage dans le temps.

Enchérir | Suivez la vente de montres le 28 septembre en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des cartes Pokémon aux enchères à Troyes

Le 26 septembre 2022 | Mis à jour le 26 septembre 2022

Le 12 octobre à Troyes, la maison Boisseau-Pomez organise une vente dédiée aux passionnés de la culture geek. Consoles, jeux vidéo et cartes Pokémon se disputeront les enchères, dont une […]

4×4, Alfa Romeo Giulia : des automobiles rares en vente au Touquet

Le 22 septembre 2022 | Mis à jour le 22 septembre 2022

La maison Mercier organisera le 25 septembre au Touquet-Paris-Plage une importante vente aux enchères de voitures de collection. Au programme, 44 automobiles prestigieuses, dont de grandes classiques italiennes et anglaises, […]