Le 16 mars 2022 | Mis à jour le 29 mars 2022

Une vue de Constantinople d’Antoine Ignace Melling découverte dans un grenier en vente à Troyes

par Diane Zorzi

Un dessin d’Antoine Ignace Melling a été découvert dans un grenier français. Ce large panorama sur Constantinople réalisé en 1802 a trouvé preneur à 62 000 euros lors d’une vente aux enchères organisée le 26 mars à Troyes par la maison Boisseau-Pomez.

 

En janvier dernier ressurgissait à Troyes, à la faveur d’une journée d’expertise, un dessin du « peintre du Bosphore », Antoine Ignace Melling (1763-1831). Ce large panorama sommeillait depuis des années dans le grenier familial des descendants du Contre-Amiral Eugène Marie Le Léon (1848-1937). « Il est resté dans cette famille, originaire de Normandie, depuis les années 1880. Le Contre-Amiral fut promu à cette époque Chevalier de la Légion d’honneur. Le dessin aurait pu lui être offert à cette occasion, mais nous n’avons pas d’indication précise quant à son acquisition au XIXe siècle. Il nous a été apporté à Troyes lors d’une journée d’estimation gratuite par son arrière-petite-fille qui l’a retrouvé dans le grenier familial », explique le commissaire-priseur Thierry Pomez.

 

Un dessin reproduit dans le Voyage pittoresque de Melling

Cette Vue du port de Constantinople, prise des hauteurs d’Eyoub est connue des historiens de l’art. Elle figure dans le Voyage pittoresque de Constantinople et des rives du Bosphore, un recueil publié entre 1809 et 1819 dans lequel Melling réunit un ensemble de planches exécutées d’après plusieurs de ses dessins. A la suite d’un voyage dans le bassin méditerranéen, l’artiste allemand rejoint Constantinople à l’âge de 21 ans, en 1784, où il est tour à tour membre de la suite de l’ambassadeur de Russie et architecte impérial du sultan Sélim III. « Il fut recommandé par la sœur de Sélim III, la sultane Hadigé pour laquelle il travaillait déjà comme peintre et architecte », précisent les experts du cabinet de Bayser. Grâce à la princesse ottomane, Melling pénètre jusque dans le harem du sultan de Constantinople, un privilège rare dont il jouit jusqu’à la fin de l’année 1800, date à laquelle la sultane le congédie. Le peintre effectue dès lors une série de vues des rives du Bosphore destinées à la vente, à l’instar de ce dessin qu’il exécute lors de sa dernière année à Constantinople en 1802. Autant de vues qu’il reproduira au sein de son Voyage pittoresque publié à son retour à Paris.

 

Antoine Ignace Melling, le peintre du Bosphore

Les panoramas de Melling offrent une représentation fidèle de Constantinople. L’artiste décrit avec réalisme chaque monument et personnage, jusqu’aux visages et étoffes, et adapte ses coloris à l’atmosphère orientalisante, enveloppant ses paysages d’une douce lueur, propre à traduire la quiétude et la poésie du Bosphore. Ses talents de vedutiste accompli lui valent le surnom de « peintre du Bosphore » et les faveurs de l’impératrice Joséphine qui, sur les conseils de Talleyrand, le choisit comme paysagiste à son arrivée en France. Melling réalisera pour Joséphine puis Louis XVIII maintes vues, au gré de ses pérégrinations sur le territoire français. Aux enchères, ses représentations de Constantinople restent néanmoins les plus recherchées des collectionneurs, une Vue de la première cour intérieure du Sérail à Constantinople adjugée 480 750 euros détenant depuis 2008 le record de vente pour un dessin de Melling. Cette vue imprenable sur le port de l’ancienne capitale de l’Empire ottoman a quant à elle trouvé preneur à 62 000 euros, sous le marteau de Thierry Pomez le 26 mars à Troyes.

 

Antoine Ignace Melling (1763-1831), Vue du port de Constantinople, prise des hauteurs d’Eyoub. Crayon noir, plume et encre de chine, aquarelle et gouache, signé et daté « Melling An 1802 » en bas à gauche. 47 x 94 cm. Adjugé 62 000 euros.

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des cartes Pokémon aux enchères à Troyes

Le 26 septembre 2022 | Mis à jour le 26 septembre 2022

Le 12 octobre à Troyes, la maison Boisseau-Pomez organise une vente dédiée aux passionnés de la culture geek. Consoles, jeux vidéo et cartes Pokémon se disputeront les enchères, dont une […]

4×4, Alfa Romeo Giulia : des automobiles rares en vente au Touquet

Le 22 septembre 2022 | Mis à jour le 22 septembre 2022

La maison Mercier organisera le 25 septembre au Touquet-Paris-Plage une importante vente aux enchères de voitures de collection. Au programme, 44 automobiles prestigieuses, dont de grandes classiques italiennes et anglaises, […]