Le 22 avril 2022 | Mis à jour le 22 avril 2022

Vins : une collection de 17 caisses de la Romanée-Conti aux enchères à Lille

par Diane Zorzi

Le 26 avril à Lille, Xavier Wattebled dispersera aux enchères une collection exceptionnelle de dix-sept caisses de la Romanée-Conti, datées de 1987 à 2008. Elles proviennent de la cave d’un allocataire du prestigieux domaine bourguignon.

 

C’est une collection exceptionnelle de grands crus de Bourgogne que s’apprête à disperser aux enchères la maison de vente lilloise Wattebled. Elle compte dix-sept caisses de la Romanée-Conti, l’un des domaines viticoles les plus prestigieux au monde, qui proviennent de la cave d’un amateur, parvenu à intégrer le cercle pour le moins sélect des allocataires du domaine bourguignon. « En tant qu’allocataire, il recevait chaque année des caisses de La Romanée Conti, détaille Baptiste Portay, collaborateur au sein de la maison de vente. C’est à chaque fois une surprise puisque les crus varient d’une caisse à l’autre. Nous avons fait le choix de les ouvrir avant la vente afin de révéler leur contenu. »

Enchérir | Suivez la vente de vins du domaine de la Romanée-Conti le 26 avril en live sur interencheres.com

 

Des caisses estimées de 16 000 à 45 000 euros

Echézeaux, Grands Echézeaux, Richebourg, La Tâche se partagent la majorité des caisses qui accueillent, pour quatorze d’entre elles, le précieux élixir Romanée-Conti. La collection embrasse une large période, de 1987 à 2008, avec quelques grands millésimes (2000, 2005, 2007). Les estimations démarrent à 16 000 euros pour une caisse composée uniquement de bouteilles La Tâche, Montrachet et Romanée Saint-Vivant, et côtoient les 45 000 euros lorsque sont réunis, en un même contenant, des millésimes 2000 de Romanée-Conti, La Tâche, Montrachet, Richebourg, Romanée Saint-Vivant, Echézeaux et Grands-Echézeaux. « La production du domaine de La Romanée-Conti est volontairement restreinte et ouverte aux seuls allocataires, explique Baptiste Portay. En somme, il n’y en a pas pour tout le monde ! De ce fait, les bouteilles sont vendues trois fois plus cher sur le second marché. Ces ventes attirent aussi bien des passionnés de vin que des investisseurs, et connaissent un engouement croissant en Asie. » Autant d’enchérisseurs qui se partageront le 26 avril prochain à Lille cette collection exceptionnelle de dix-sept caisses de la Romanée-Conti, ainsi que les autres lots de la vente qui compte un florilège de grands vins bordelais. 

A lire aussi | Pourquoi les vins de la Romanée-Conti sont les plus recherchés au monde ?

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des œuvres de Street art en vente à Vannes

Le 22 juin 2022 | Mis à jour le 22 juin 2022

Berthet One, Pakone, Léo & Steph, Tito / Mulk… Une trentaine de Street artistes seront réunis le 25 juin à Vannes à l’occasion d’une vente aux enchères d’art urbain organisée […]

Les broderies royales espagnoles de la collection Fruman

Le 17 juin 2022 | Mis à jour le 17 juin 2022

A l’occasion de leur vente de prestige annuelle, la maison Rouillac dévoilera le 19 juin au Château d’Artigny à Montbazon un ensemble de broderies anciennes provenant de la collection Fruman, […]