Le 21 mai 2024 | Mis à jour le 22 mai 2024

Une rare pendule automate attribuée à André Romain Guilmet aux enchères près de Montpellier

par Diane Zorzi

Une rare pendule automate à roue à eau sera dévoilée aux enchères par la maison Farran le 26 mai à Castelnau-le-Lez. Réalisée autour de 1890, elle est attribuée à André Romain Guilmet, l’inventeur des horloges mystères.

 

Avec la tabatière de Blerzy, un bijou d’orfèvrerie probablement commandé par Louis XVI, les commissaires-priseurs Jules Le Brun et Jacques Farran dévoileront à l’occasion de leur vente annuelle les « Phares » une pendule automate à roue à eau attribuée à André Romain Guilmet (1827-1892). De cette pièce rare, l’on ne connaît que trois autres exemples similaires, tous vendus aux Etats-Unis.

 

André Romain Guilmet, l’inventeur des horloges mystères

A l’heure des Expositions universelles, la science se mêle à la magie, devant un public avide de divertissement. André Romain Guilmet, à l’instar de Robert Houdin, l’a bien compris et, pour répondre à l’engouement pour le merveilleux scientifique, se fait une spécialité des « horloges mystères », qu’il invente dans sa boutique-atelier rue du Faubourg Saint-Martin à Paris. Ces instruments, pour lesquels il obtint plusieurs brevets, étaient dotés d’un mécanisme ingénieux donnant l’illusion que le pendule oscille sans impulsion. Si le mécanisme de notre pendule automate n’est pas à proprement parler « mystérieux », il n’en demeure pas moins des plus ingénieux. Exécutée en cuivre et laiton doré, la pendule figure les heures, est flanquée d’un baromètre et d’un thermomètre, et comporte deux pompes montantes et descendantes destinées à entraîner une roue aux pales en bois. Un mouvement astucieux qui valu sans doute à cette pendule d’être présentée à l’Exposition universelle de 1889. 

Enchérir | Suivez la vente Les Phares le 26 mai en live sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi