Le 6 mars 2020 | Mis à jour le 6 mars 2020

Décoration, arts de la table et électroménager : les noms de domaine du site leplaisirdoffrir.fr aux enchères à Dijon

par Audrey Ottonelli

Le 12 mars à Dijon, l’étude Sadde proposera aux enchères les noms de domaine du site leplaisirdoffrir.fr. Une aubaine pour les professionnels qui souhaitent profiter de la notoriété de cette marque, spécialisée dans les arts de la table, la décoration, les produits régionaux et l’électroménager.

 

Le 12 mars prochain à Dijon et en live sur interencheres.com, l’étude Sadde mettra aux enchères des noms de domaines. « En quatre générations, c’est la première fois que l’étude propose ce type de lot », explique Christophe Sadde. Depuis quelques années, les ventes de marques et de noms de domaines se développent dans les ventes aux enchères judiciaires, à l’instar de la marque Jean Caby, spécialiste de la saucisse cocktail liquidée en 2018, qui a été adjugée (marque, marques associées et nom de domaine) à 800 000 euros en février 2019.

En savoir plus | La marque Jean Caby rachetée 800 000 € par Cooperl aux enchères

 

Profiter de la notoriété de la marque

« L’intérêt pour l’acquéreur est de bénéficier de l’image de la marque et de sa visibilité sur Google. Dans le cadre de notre vente, c’est le nom de domaine leplaisirdoffrir.fr qui sera proposé. Ce site existe depuis plus de dix ans et travaillait avec de grandes enseignes telles que La Redoute, Darty, Cdiscount ou encore Amazon ». Leplaisirdoffrir.fr, site marchand proposant des arts de la table, de la décoration, des produits régionaux ou encore de l’électroménager, est toujours actif et compte 13 000 clients récurrents. 70 000 euros ont été investi, sur les cinq dernières années, dans le développement du site. « C’est une bonne vitrine pour lancer une nouvelle activité d’autant plus que de nombreux noms de domaine y sont associés. Ainsi, en tapant le panier comtois, cadoroi ou encore produits du jura, le client bascule sur leplaisirdoffrir.fr ». Une aubaine pour les professionnels qui souhaitent profiter de la notoriété d’une marque. La mise à prix est fixée à 30 000 euros.

 

 

Le stock physique de l’entreprise liquidée sera quant à lui proposé à la vente après la période de revendication de trois mois.

Enchérir | Découvrez les lots de la vente du 12 mars

 

Un lot pour les soldeurs

Les soldeurs pourront, également, trouver leur bonheur lors de cette adjudication judiciaire. « Nous proposerons un lot de produits neufs regroupant entre autres des accessoires de mode, des bijoux fantaisie, du linge, des objets de décoration, de la décoration de Noël, du prêt-à-porter. Les articles proviennent d’un site marchand sur le thème de la plume ». Le prix d’achat hors taxe de ce lot est de 23 660,55 euros. « La mise à prix est fixée à 3 000 euros. Le propriétaire revendait les objets à un prix 3 à 4 fois plus élevé que le prix d’achat ».

Du matériel informatique, un rabot électrique, un échafaudage, une scie sauteuse, un lave-linge, des machines à repasser, des aspirateurs, un climatiseur mobile ou encore des chalumeaux seront, également, proposés aux enchères. Une partie des objets sera visible à l’étude le jour de la vente entre 9h et 9h30.

Enchérir | Suivre la vente du 12 mars en direct sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]