Le 5 juillet 2018 | Mis à jour le 5 juillet 2018

La société de coutellerie Therias et l’Économe à Thiers vend ses outils de production et son stock

par Diane Zorzi

Mardi 10 juillet 2018 à Clermont-Ferrand et sur le Live d’Interencheres, Maîtres Bernard Vassy et Philippe Jalenques disperseront aux enchères les outils de production et stocks de la société de coutellerie Therias et l’Économe. Installée à Thiers dans le Puy-de-Dôme, cette entreprise, à qui l’on doit l’invention du fameux éplucheur à légumes, a fermé ses portes le 31 mai 2018 à l’issue de près de deux cents années d’activité.

 

Une institution dans le Puy-de-Dôme vieille de près de 200 ans

La société de coutellerie Therias est née à Thiers dans le Puy-de-Dôme en 1819. Au fil des années, elle est devenue une véritable institution dans la région, employant une trentaine de salariés et ayant à son actif plus de mille références, dont le fameux éplucheur à légumes « économe ». « La région est connue historiquement pour la coutellerie, détaille Alain Courtadon, clerc de l’étude Vassy et Jalenques. Elle a accueilli à la fin du XIXe siècle une cinquantaine d’entreprises spécialisées dans ce secteur et parmi elles Therias, qui a eu son heure de gloire avant de connaître quelques difficultés autour de 2010. »

 

 

5 machines à polir les lames à double rouleaux (anciens modèles).

 

L’entreprise a fermé ses portes le 31 mai 2018

Au cours de l’été 2015, Therias est rachetée par le groupe Guy Degrenne, une entreprise française spécialisée dans les arts de la table, qui profite du savoir-faire de la société thiernoise pour y produire quelques-unes de ses pièces. « Mais en janvier 2018, le groupe est finalement amené à restructurer une partie de ses activités. Il annonce alors le projet de fermeture de la société basée à Thiers. » Le 31 mai 2018, près deux cents années d’activité prenaient fin.  « Dans ses valises, le groupe Guy Degrenne emporte l’Économe®, note le magazine La montagne, entreprendre dans un article publié le 5 juin 2018. Inventé à Thiers en 1929, l’éplucheur mythique sera désormais fabriqué dans le Calvados. »

 

Des produits finis et non finis, des machines et des outils

Presse mécanique excentrique DDR n° 009-011/10. Modèle : PEDN 63/2 (construction VEB WERKZ – MACH – FABRIK.

Suite à la fermeture, les outils de production et stocks de Therias et l’Économe seront dispersés aux enchères par Maîtres Bernard Vassy et Philippe Jalenques le 10 juillet à Clermont-Ferrand et sur le Live d’Interencheres. « Un important stock de produits finis, non finis et non assemblés de couteaux, lames, manches et accessoires sera notamment proposé à la vente et devrait intéresser les revendeurs ou professionnels qui pourront effectuer les finitions pour ensuite les vendre en produits finis, commente Alain Courtadon. Les professionnels pourront également acquérir des machines destinées à la coutellerie. Qu’elles soient anciennes importe peu dans ce type de secteur très traditionnel qui ne nécessite pas de travailler avec les modèles les plus récents. » Du matériel de bureau, un atelier de menuiserie, des ensembles de fonderie, des machines de polissage seront également de la partie, ainsi que des presses mécaniques permettant de travailler directement à partir des matières premières. « Enfin, notons l’important lot d’outillages spécifiques destiné à la fabrication des couteaux Laguiole (produits par la Manufacture Forge de Laguiole en Aubrac). » Rendez-vous le 10 juillet pour la vente qui se déroulera sur désignation à l’Hôtel des ventes de Clermont-Ferrand, à la suite de l’exposition dans les locaux de l’entreprise.

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]