Le 2 septembre 2020 | Mis à jour le 2 septembre 2020

Vêtements, matériel de sport, smartphones : les ventes judiciaires s’adressent aussi aux particuliers

par Clémentine Pomeau-Peyre

Des vêtements aux appareils de fitness, en passant par le matériel informatique, la téléphonie ou les instruments de musique, les ventes judiciaires ne sont pas toujours destinées aux professionnels. Bénéficiant de frais de vente réduits, elles sont l’occasion pour les particuliers de faire de bonnes affaires. Décryptage.

 

Avez-vous déjà cliqué sur l’onglet « matériel professionnel » du site interencheres.com ? Si non, vous êtes certainement un particulier, persuadé que se cachent derrière les ventes répertoriées à cet endroit là des engins de chantier, des moissonneuses batteuses et des congélateurs de cantine. C’est vrai et faux à la fois. Car si certaines ventes ne concernent effectivement que des objets ou machines destinés aux professionnels, d’autres peuvent tout à fait intéresser les particuliers. Mieux, certaines études les organisent en fonction de cette clientèle.

 

Des vêtements neufs pour femme et enfant

Era enchères, à Villefranche-sur-Saône, s’est ainsi fait depuis quelques années une spécialité de ventes d’objets neufs souvent issus de liquidations judiciaires. Tout au long du mois de septembre, l’étude va s’attacher à habiller toute la famille : une vente de vêtements pour femmes le 11 septembre, une autre pour bébé le 16, et enfin les chaussures le 25. « Quand le stock est intéressant, c’est à dire composé de vêtements sympas de bonnes marques, et qu’il n’y en a pas des milliers, nous fragmentons pour arriver à un lot – un vêtement« , explique Yvan Muraszko, clerc judiciaire d’Era Enchères. Ce sont autant de conditions à réunir pour que le travail supplémentaire soit rémunérateur en regard de la vente en un seul lot. Car l’objectif du commissaire-priseur est toujours le même : tirer le meilleur parti des lots qui lui sont confiés. Au programme donc, dans ces trois ventes live, des robes La Fée Maraboutée ou Elisa Cavaletti, des pulls taille 2 ans par Bonheur du jour, ou des manteaux Petite Lucette en 3 ans. Estimation de départ de tous ces lots : 5 euros.

 

 

Des appareils de fitness

Une fois habillés, vous aurez peut être envie de vous (re)mettre au sport ? Avec les incertitudes liées à la pandémie, disposer de ses propres appareils chez soi est tentant… Plusieurs ventes sont organisées pour vous encourager dans cette remise en forme. Pas moins de 54 machines chez Antoine Briscadieu le 11 septembre à Bordeaux (vélos, poids, tapis de course, rameurs…), une centaine pour Alpes Enchères le 9 septembre, avec l’avantage d’une vente en live.

La vacation du 21 septembre, annoncée par Julien Thomas reste en revanche encore un peu incertaine : « Je vais peut être avoir une offre globale pour ce matériel, ce qui peut être plus rentable pour mon vendeur. Il y a beaucoup de lots, et les particuliers cherchent en priorité les vélos elliptiques et les tapis de course. Si le reste n’est pas vendu, cela peut faire baisser le montant global. En plus, les lots ne sont pas à l’hôtel des ventes, il faut donc venir les chercher très rapidement, ce qui n’est pas toujours facile pour les particuliers. » L’an dernier, le commissaire-priseur du Mans avait fait le choix inverse dans le cadre d’une vente judiciaire de lunettes, avec un joli succès : « Des Ray-Ban, des Chanel, des Dior… mais nous avions tout transporté à l’étude, et l’expédition de petits objets est bien plus simple« .

 

 

Des guitares, smartphones et figurines Star Wars

N’ayez pas de regrets si vous avez manqué cette vente, d’autres bonnes affaires vous attendent ce mois-ci. Dans sa vente de matériel de la rentrée, Henri Adam de Tarbes mêle des voitures d’occasion, du mobilier de bureau, des tronçonneuses, des bouteilles de vin et un parachute !

La liquidation d’une société pratiquant l’Easy Cash va également ouvrir des possibilités le 16 septembre prochain. Frédéric Laurent de Rummel et Peggy Savidan mettront aux enchères des iPhones, des guitares, quelques bijoux, mais aussi des figurines Star Wars, des sacs à main et des lunettes de soleil.

 

 

A noter enfin que les ventes judiciaires présentent l’avantage de frais réduits et fixes quelle que soit l’étude (à 14,4 %). Mais sachez également que lorsqu’elles ont lieu à l’extérieur des études de commissaires-priseurs, l’usage est de récupérer les lots le plus rapidement possible (les locaux doivent la plupart du temps être vidés). 

Enchérir | Consultez les prochaines ventes de matériel professionnel sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

Bitcoins : la première vente aux enchères en France

Le 2 mars 2021 | Mis à jour le 4 mars 2021

Le 17 mars à Paris et en live sur Interencheres, la maison Kapandji Morhange organisera la première vente aux enchères de cryptomonnaies en France, avec la dispersion de plus de […]

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]