Le 20 décembre 2021 | Mis à jour le 15 mars 2024

NFT : le premier SMS de l’Histoire vendu 132 680 euros aux enchères à Neuilly-sur-Seine

par Diane Zorzi

Le premier SMS de l’Histoire de la téléphonie a été adjugé 132 680 euros le 21 décembre à Neuilly-sur-Seine. Ce message reçu le 3 décembre 1992 par le directeur de Vodafone, Richard Jarvis, était vendu sous forme de NFT par la maison Aguttes.

 

Neuf mois après la vente record à près de 3 millions d’euros du premier tweet écrit par son fondateur Jack Dorsey, la maison de vente française Aguttes présentait aux enchères le 21 décembre dernier le premier SMS de l’Histoire. Ce message fut envoyé le 3 décembre 1992 à 18h09 par l’ingénieur britannique Neil Papworth depuis un ordinateur vers le téléphone Orbitel 901 de Richard Jarvis, alors directeur de l’opérateur de télécommunications Vodafone. Un texte, formé des quinze lettres « Merry Christmas », qui devait bouleverser le cours de l’Histoire. Si l’on doit à Vodafone l’invention du premier SMS, celui-ci était réservé à un usage interne, facilitant la communication entre les collaborateurs de la société. Son utilisation ne se démocratise qu’au milieu des années 1990 avec le lancement des premiers téléphones portables Nokia dotés de claviers.

 

 

Un SMS vendu sous forme de NFT pour venir en aide aux réfugiés

Le message proposé par la maison Aguttes était vendu sous forme de NFT (Non-Fungible Token), un certificat attestant de l’authenticité du fichier numérique et conférant à son acquéreur la propriété exclusive du SMS. Le Code de commerce français ne prévoyant pas la vente volontaire d’œuvres immatérielles, ce NFT était accompagné de plusieurs objets physiques, à l’instar d’une installation acrylique et technique mixte mettant en scène le légendaire téléphone mobile ayant reçu le premier SMS  et une capture d’écran du code informatique dévoilant le protocole de communication employé. « Il s’agissait d’une vente aux enchères unique, d’un véritable artefact numérique. Ce ne sera pas le dernier NFT qui passera sous le marteau au sein de la maison Aguttes, mais celui-ci restera exceptionnel pour nous. L’importance et l’histoire de ce premier SMS nous a motivé à vouloir la partager avec le monde entier et les retombées médiatiques ont démontré et démontrent encore la portée internationale de cette vente qui a été couverte par les rédactions des cinq continents », a déclaré Maximilien Aguttes, responsable du développement au sein de la maison de ventes.

L’ensemble a été acheté par un professionnel des télécommunications canadien pour 132 680 euros (frais inclus). Vodafone a pris la pris de décision de reverser le produit de la vente à l’Agence des Nations unis pour les réfugiés (UNHCR). « Au début, il s’agissait simplement d’une idée. Cette idée s’est transformée en une somme d’argent réelle au service d’une bonne cause », a déclaré le PDG de Vodafone, Hannes Ametsreiter. « Nous avons fait équipe avec des programmeurs et des experts en crypto-monnaies ainsi qu’avec des professionnels du monde des enchères. Nous avons mené l’enquête au sein des archives de Vodafone, et interrogé les témoins de cette histoire. Notre équipe a travaillé dur pour obtenir ce beau résultat. Le premier SMS au monde vendu sous forme de NFT. Pour aider et soutenir une bonne cause ».

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le flipper, du bistrot aux salles des ventes

Le 20 mai 2024 | Mis à jour le 20 mai 2024

Emblèmes de la culture populaire, les flippers se sont faits une place dans les ventes aux enchères, alimentant un marché dynamique, composé aussi bien de collectionneurs et joueurs, que d’amateurs […]