Le 3 juin 2022 | Mis à jour le 3 juin 2022

Des véhicules et souvenirs militaires de la Seconde Guerre mondiale en vente dans le Calvados

par Interencheres

Le 5 juin se tiendra à Grandcamp-Maisy une vente exceptionnelle de plus de 220 lots consacrée à la Seconde Guerre mondiale, de l’Afrique à l’Europe. Au programme : un chenillé Loyd Carrier des troupes alliées, une Jeep Ford, des motos de la Wehrmacht, une Zundapp KS 750 à side-car….

 

La maison Roi & Vauprès s’apprête une nouvelle fois à marquer les esprits des amateurs de militaria avec la vente qu’elle organise le 5 juin prochain à Grandcamp-Maisy, dans le Calvados. Consacrée aux événements de la Seconde Guerre mondiale, de l’Afrique à l’Europe, elle comporte un nombre impressionnant d’objets militaria, à commencer par des uniformes, casques et casquettes de la Wehrmacht et de l’US Army. Néanmoins, les lots les plus impressionnants sont les douze véhicules que rassemblent la vente. Les plus imposants sont deux petits chenillés des troupes alliées, un Loyd Carrier de 1942, portant les couleurs de l’armée britannique du désert, et un Universal Carrier Windsor de 1943. Tous les deux restaurés, ils nécessitent cependant une remise en route (estimés chacun entre 20 000 et 30 000 euros). Les amateurs d’authenticité seront également servis par deux remarquables Jeep, une Ford et une Willys produites respectivement en 1942 et 1945 et jamais restaurées depuis. Elles portent donc encore les traces de leurs marquages d’origine et une patine émouvante (15 000 — 20 000 euros), des caractéristiques devenues rarissimes.

 

Loyd Carrier « Type : Mark I. Production 1942. Estimation : 20 000 – 30 000 euros.

 

Des motos de la Wehrmacht

Les forces alliées ne sont pas les seules représentées. Parmi plusieurs motos de la Wehrmacht, on remarque une rare NSU 601 OSL, un modèle produit jusqu’au début de l’année 1940. Elle est attelée à un side-car Steib S500 et se trouve en excellent état (20 000 — 30 000 euros). Aux couleurs de l’Afrika Korps et dotée de tous les accessoires réglementaires, la Zundapp KS 750 de 1942 à side-car tracté attire tout autant l’attention (20 000 — 30 000 euros). A noter enfin la présence de deux exemplaires de la moto allemande la plus produite durant le conflit : la DKW NZ 350. Datant de 1943 et 1944, ils se trouvent tout les deux en très bel état et sont conformes à leur configuration d’origine. 

Enchérir | Suivez la vente « 1941-1945, de l’Afrique à l’Europe » le 5 juin en live sur interencheres.com

 

Zündapp KS 750 side car. Estimation : 20 000 – 30 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des œuvres de Street art en vente à Vannes

Le 22 juin 2022 | Mis à jour le 22 juin 2022

Berthet One, Pakone, Léo & Steph, Tito / Mulk… Une trentaine de Street artistes seront réunis le 25 juin à Vannes à l’occasion d’une vente aux enchères d’art urbain organisée […]

Les broderies royales espagnoles de la collection Fruman

Le 17 juin 2022 | Mis à jour le 17 juin 2022

A l’occasion de leur vente de prestige annuelle, la maison Rouillac dévoilera le 19 juin au Château d’Artigny à Montbazon un ensemble de broderies anciennes provenant de la collection Fruman, […]