Le 4 septembre 2020 | Mis à jour le 4 septembre 2020

Deux roadsters BMW Z8 en vente au Touquet

par Interencheres

Monture admirée de James Bond dans le « Le Monde ne Suffit pas », le Roadster BMW Z8 est sans doute la BMW la plus exclusive de ces vingt dernières années. Deux exemplaires seront proposés à la vente le 6 septembre prochain au Touquet-Paris-Plage.

 

Produite à moins de 6 000 exemplaires de 2000 à 2003, la BMW Z8 dessinée par Henrik Fisker, futur créateur de la marque éponyme, était l’héritière directe de la mythique BMW 507 des années 50. Motorisée par le V8 de 400 ch de la M5, elle est immédiatement entrée dans la légende grâce à son style voluptueux qui reste encore aujourd’hui parfaitement d’actualité. Autant de raisons qui explique sa cote très élevée. S’il est déjà rare de pouvoir admirer un exemplaire en France, il l’est encore davantage de pouvoir enchérir sur deux d’entre eux lors d’une même vente, comme ce sera le cas le 6 septembre au Touquet et en live sur interencheres.com, lors de la vacation organisée par Denis Herbette. Le premier exemplaire revêt justement la robe argent du modèle conduit par Pierce Brosnan. Comptant seulement 56 000 km au compteur et doté d’un historique limpide, il est estimé entre 150 000 et 170 000 euros. Ceux qui jugent la couleur argent un peu trop triste pourront opter pour un modèle Bleu Topaze d’origine française [photo en Une], à l’historique tout aussi limpide malgré un kilométrage plus élevé de 130 000 km (140 000 — 160 000 euros). 

 

BMW Z 8 ROADSTER 2000. Estimation : 150 000 – 170 000 euros.

 

De nombreux cabriolets de prestige 

Ces deux Z8 sont assurément les vedettes de la vente, mais il y a d’autres trésors à y glaner parmi lesquels des très grandes classiques comme la Jaguar Type E 4.2 cabriolet de 1968, dont le moteur a été refait à neuf (110 000 — 120 000 euros) ou la Mercedes 280 SL Pagode de 1970, entièrement restaurée ( 100 000 — 120 000 euros).

 

JAGUAR TYPE E 4.2 CABRIOLET (SERIE 1.5) 1968. Estimation : 110 000 – 120 000 euros.

 

Plus moderne mais non moins excitante, une Ferrari 360 Modena Spider à transmission F1 de 2001 dotée de son carnet d’entretien d’origine (70 000 —80 000 euros). Les plus petits budgets auront le choix entre la très jolie MG TC Roadster de 1946 (25 000 — 30 000 euros), la Citroën Méhari de 1973 entièrement rénovée (14 000 — 16 000 euros) ou encore la Jaguar XJS V12 de 1990, estimée seulement entre 5 000 et 8 000 euros. En somme, il s’agit tout simplement de l’une des plus belles ventes d’automobiles de collection de cette rentrée.

 

MG TC ROADSTER 1946. Estimation : 25 000 – 30 000 euros.

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 24 février 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]