Le 4 mars 2024 | Mis à jour le 4 mars 2024

Lamborghini Countach, Porsche 911 : des automobiles sportives intemporelles en vente à Paris

par Camille Pinet

A l’occasion de sa vente de printemps, la maison Aguttes proposera le 10 mars aux enchères une sélection d’automobiles sportives datées de 1919 à 2007, dont l’une des premières Porsche 911 châssis court et l’une des toutes dernières Lamborghini Countach.

 

Parmi les icônes automobiles italiennes, la Lamborghini Countach est l’une des rares dont la cote continue à grimper ces dernières années. Elle doit cet engouement à son style extravagant qui a marqué les adolescents des années 1980, dont certains sont aujourd’hui collectionneurs. Elle profite également de sa relative rareté, mais aussi de sa robustesse lorsqu’elle est convenablement entretenue. La version la plus aboutie de ce modèle sera représentée lors de la vente de printemps de la maison Aguttes prévue le 10 mars prochain à Paris. En très bel état, cette « 25e anniversaire » produite en 1990 totalise 41 456 km. Elle est restée dans la même famille durant 29 ans et sera vendue avec une estimation comprise entre 300 000  et  500 000 euros.

 

L’une des premières Porsche 911 châssis court

Au catalogue de la vente, elle sera accompagnée d’un autre modèle vénéré par les amateurs : une Porsche 911 châssis court 2.0, l’un des 500 premiers modèles produits. Cet exemplaire de 1965 est doté de son moteur et de sa transmission d’origine. Son authenticité est attestée par le certificat de son constructeur. Il porte en outre toujours son coloris « Signal Red » de sortie d’usine. Son historique et sa restauration complète en 2011 sont enfin parfaitement documentées. De quoi justifier son estimation comprise entre 120 000 et 160 000 euros.

 

 

Une réplique Alfa Romeo d’exception 

Les collectionneurs qui, sans détenir des millions, rêvent de s’offrir une Alfa Romeo sportive d’avant-guerre auront quant à eux le choix entre deux modèles des années 1930. Le premier exemplaire est une 1750 Gran Turismo 5e série recarrossée en Grand Sport Zagato dans les années 1970, dont le châssis a été raccourci en conséquence. Son moteur à compresseur a bénéficié d’une réfection totale en 2010 et la voiture a appartenu à de grands collectionneurs (400 000 – 500 000 euros). Le second modèle est une 8C 2300 Corto Spider, une réplique très fidèle de Bugatti réalisée par l’officine argentine Pur Sang. Cet exemplaire rare en Europe a fait l’objet d’une fiabilisation qui lui a permis de rouler régulièrement (300 000 – 400 000 euros). A titre de comparaison, les exemplaires authentiques de cette Alfa Romeo se négocient bien au-dessus de 10 millions d’euros… Parmi les 71 véhicules que compte cette vente, notons enfin la présence d’une rare Mercedes 300 SEL 6.3 de 1971 (30 000 – 40 000 euros), de deux Facel Vega FV3B de 1958 (60 000 – 90 000 euros) et d’une Excellence de 1961 (80 000 – 100 000 euros). 

Enchérir | Suivez la vente de printemps d’Aguttes le 10 mars en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une montre Cartier centenaire aux enchères à Paris

Le 10 avril 2024 | Mis à jour le 11 avril 2024

Une rare montre de gentleman Cartier datée autour de 1911 sera présentée aux enchères chez Vermot et Associés le 16 avril à Paris. Dans son état d’origine, avec une charmante […]

Les outsiders de l’art aux enchères à Paris

Le 3 avril 2024 | Mis à jour le 5 avril 2024

Le 10 avril, la maison de vente Tajan mettra en avant les inclassables de l’histoire de l’art, des artistes du XXe siècle n’ayant jamais appartenu à un courant, mais qui […]