Le 20 mars 2024 | Mis à jour le 20 mars 2024

Les enchères de véhicules d’occasion, la solution pour échapper au malus écologique

par Magazine des enchères

En France, le malus écologique pour les automobiles thermiques fortement motorisées a atteint le montant de 60 000 euros en 2024. Une taxe dissuasive à laquelle il est possible d’échapper en faisant l’acquisition de tels modèles en occasion récente aux enchères… avant qu’ils ne disparaissent du marché. 

 

La fiscalité automobile française basée sur le CO2 a passé un nouveau cap en 2024 : le malus maximal exigible sur les véhicules neufs a atteint 60 000 euros, soit 10 000 euros de plus qu’en 2023. Qui plus est, le seuil à partir duquel ce montant est appliqué est descendu à 194 g/km. Autant dire que tous les modèles thermiques fortement motorisés sont victimes de cette taxe dissuasive qui a, depuis plusieurs années, un fort impact sur le marché : les ventes de SUV thermiques de prestige et de sportives à moteur multicylindres se sont écroulées en France au profit de modèles hybrides rechargeables ou même électriques. Pour les amateurs, il reste cependant une solution : acquérir ces véhicules en occasion aux enchères. De quoi profiter d’exemplaires encore frais, à des prix réduits par rapport au neuf et, surtout, exonérés de malus. L’Etat français a en effet renoncé à la surtaxe imposée durant quelques années aux véhicules d’occasion à fortes émissions… sauf pour les véhicules importés : attention donc à bien vérifier que le modèle convoité est déjà immatriculé en France.

 

Une décote importante pour les SUV sportifs 

Même si les véhicules thermiques de forte cylindrée récents semblent de plus en plus rares dans l’Hexagone, de nombreux exemples reflètent les affaires intéressantes qu’il est possible de réaliser en ventes aux enchères dans tout le pays. Dans la catégorie des SUV sportifs, citons une BMW X4M Compétition 510 ch de mai 2022 comptant 27 443 km au compteur qui a été vendue 93 007 euros à Vitrolles le 8 septembre 2023. Pour mémoire, ce SUV coupé est aujourd’hui facturé par BMW 119 200 euros, en neuf sans option, auxquels il faut rajouter les 60 000 euros de malus. L’économie réelle réalisée par l’acheteur était donc de 86 193 euros, auxquels on peut ajouter le prix des options. Autre exemple, une Mercedes Classe G 63 AMG V8 de 585 ch comptant 19 233 km a été vendue 202 464 euros par Mercier & Cie le 22 juin 2023 à Marcq-en-Barœul. Un modèle facturé à partir de 228 600 euros en neuf par Mercedes, bien sûr sans le malus ni les options… 

 

Mercedes Classe G 63 AMG V8, 19 223 km. Adjugé 202 464 euros par Mercier & Cie, le 22 juin 2023 à Marcq-en-Barœul.

 

Des sportives plus accessibles

Le malus ne frappe pas seulement les SUV : il est aussi redoutable pour les sportives, à commencer par l’une des plus célèbres, la Porsche 911. Cette dernière n’a en effet pas encore adopté de motorisation électrique et se trouve donc redevable sur toutes ses versions de la taxe maximale. Pourtant, le prix des modèles récents vendus aux enchères est loin de répercuter l’intégralité de son montant, même si l’écart de prix en deuxième main apparaît moins élevé que pour les SUV. Citons la 992 Carrera 4S PDK de 2019 comptant 26 395 km qui a été vendue sur requête de l’AGRASC à 142 850 euros le 20 janvier 2024. Sans options ni malus, le modèle est facturé à partir de 148 405 euros en neuf.

L’écart est encore plus important sur des modèles moins emblématiques comme la AMG GT quatre portes de décembre 2020 comptabilisant 23 050 km qui a été vendue 100 566 euros par l’Hôtel des Ventes de Saint-Omer le 8 août 2023. Un coupé sportif facturé par Mercedes à partir de 150 351 euros en neuf ! 

Avec la diminution des ventes de ce type de modèles en France, les opportunités d’acquérir une telle occasion récente peu kilométrée vont toutefois se raréfier. Les amateurs de fortes cylindrées ne pourront bientôt accéder à ce type de plaisir qu’en occasion ou même en collection. Les prochaines ventes de voitures de prestige sont donc à surveiller de près. 

Enchérir | Suivez les prochaines ventes de véhicules d’occasion sur interencheres.com

 

Porsche 911 type 992 4S PDK 450 ch. Adjugé 149 160 euros par Mercier & CIe, le 15 décembre 2022 à Marcq-en-Barœul.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le flipper, du bistrot aux salles des ventes

Le 20 mai 2024 | Mis à jour le 20 mai 2024

Emblèmes de la culture populaire, les flippers se sont faits une place dans les ventes aux enchères, alimentant un marché dynamique, composé aussi bien de collectionneurs et joueurs, que d’amateurs […]