Le 7 mai 2024 | Mis à jour le 10 mai 2024

Mini, Jaguar : des classiques et populaires britanniques aux enchères au Touquet

par Magazine des enchères

La maison Denis Herbette proposera aux enchères 35 automobiles de collection le 19 mai au Touquet. Au programme, des classiques et populaires en excellent état d’origine ou de restauration.

 

Avec 35 automobiles soigneusement choisies, le commissaire-priseur Denis Herbette parviendra le 19 mai prochain à couvrir un large éventail des modèles les plus appréciés des collectionneurs. Sa sélection, qui se caractérise par l’excellent état d’origine ou de restauration de toutes les véhicules présentés, démarre avec plusieurs populaires, à commencer par une Citroën 2CV 4. Fraichement restaurée, elle a adopté les couleurs de la série spéciale Spot en reprenant jusqu’à la sellerie à bandes oranges et blanches. Le modèle étant conforme au millésime de la série spéciale de 1976, la reproduction apparaît parfaitement crédible et bien réalisée (15 000 – 19 000 euros). Autre icône populaire, la Mini sera représentée par deux exemplaires, dont un rare break Countryman 850 de 1967, très séduisant avec ses armatures en bois apparentes, lui aussi soigneusement restauré (22 000 – 27 000 euros).

 

 

Une Jaguar Type E des premiers millésimes

Autre standard britannique, la Jaguar Type E, particulièrement appréciée dans ses tous premiers millésimes. On pourra enchérir sur un coupé de 1962, encore doté de ses petits sièges baquet et de sa console centrale revêtue d’aluminium. Profitant d’un intérieur remis à neuf et d’un historique de factures, elle est estimée entre 87 000 et 97 000 euros. Elle tiendra compagnie à une Morgan 4/4 1973, une Triumph TR3 de 1956 et une Austin Healey 100 de 1955. Toujours des années 1960, deux Mercedes découvertes : un opulent cabriolet 280 SE automatique six cylindres de 1968 dotée d’une enviable combinaison de couleur gris métal associée à une sellerie et une capote bleue (130 000 – 150 000 euros) et une 230 SL Pagode de 1965 qui a bénéficié récemment de 10 000 euros de travaux (50 000 – 60 000 euros).

Enchérir | Suivez la vente d’automobiles de collection du Touquet le 19 mai en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi