Le 11 février 2021 | Mis à jour le 17 février 2021

Un bateau historique de l’évacuation de Dunkerque de 1940 aux enchères à Paris

par Interencheres

Le 22 mai à Paris, Marie-Line Balsan présentera aux enchères l’un des navires rescapés de l’évacuation de Dunkerque de 1940, l’ONA II. Estimé entre 85 000 et 100 000 euros, ce petit yacht luxueux entièrement restauré devrait séduire les plus férus d’Histoire.

 

Le film « Dunkerque » a remis à l’honneur en 2017 ce qui est considéré comme le premier succès des Alliés de la Seconde Guerre mondiale : l’évacuation réussie de l’armée britannique et d’une partie du contingent français en juin 1940, connue sous le nom de code « opération Dynamo ». Grâce à une impressionnante flottille de navires hétéroclites, pour beaucoup réquisitionnés, cette opération décidée par Churchill permit d’évacuer plus de 300 000 soldat français, belges et anglais acculés dans le « réduit » de Dunkerque, alors encerclé par l’armée allemande. Le 22 mai à Paris et en live sur Interencheres, la commissaire-priseur Marie-Line Balsan présentera aux enchères l’un des navires rescapés du « miracle de Dunkerque », l’ ONA II. Entrer dans l’Histoire par la grande porte n’était pourtant pas la vocation première de ce petit yacht luxueux long de 11 mètres et construit en 1931 par les chantiers navals du Yorkshire. Il doit son engagement historique à la localisation de son port d’attache en 1939, près de Douvres. Lors de cette opération, il réalise ainsi de multiples rotations d’évacuation entre Dunkerque et Douvres, sous le feu allemand.

 

ONA II : un yacht intégralement restauré

Oublié jusqu’en 1984, le navire est sauvé et restauré par un ingénieur britannique, avant que de nouveaux propriétaires lui fassent traverser la Manche et qu’il soit céder à l’éditorialiste politique Nicolas Beytout. Celui-ci le fait restaurer à nouveau de fond en comble et remotoriser. Désormais en excellent état, il conserve néanmoins son élégant aspect d’origine et se révèle très adapté à un usage de plaisance, grâce à son intérieur confortable où le charme du bois verni a conservé tout son pouvoir de séduction. Cet authentique témoignage historique est inscrit au registre officiel qui répertorie la centaine de navires ayant survécu à l’opération Dynamo. Son estimation est comprise entre 85 000 et 100 000 euros. 

       Enchérir | Suivez la vente de l’ONA II le 22 mai en live sur interencheres.com

 

Motor-Yacht ONA II, 1931. Bateau historique de l’opération Dynamo, lors de la bataille de Dunkerque. Long : 11, 07 m, Larg : 2,79 m. Estimation : 85 000 – 100 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 24 février 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]