Le 19 juillet 2021 | Mis à jour le 19 juillet 2021

Une Morgan de 1957 aux enchères à Saint-Brieuc

par Interencheres

Difficile de trouver un véhicule plus emblématique de la Grande Bretagne que le roadster Morgan. Un modèle de 1957 sera proposé aux enchères le 23 juillet à Saint-Brieuc, aux côtés d’une Coste C1 et d’une sélection de Youngtimers.

 

Seuls les vrais connaisseurs sont capables de distinguer une Morgan de 2010 d’un modèle de 1957 : la carrosserie montée sur une structure en bois et fixée à un châssis séparé est en effet pratiquement identique. Les différences sont pourtant nombreuses. La Morgan de 1957 [photo en Une] présentée aux enchères le 23 juillet à Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, est ainsi dotée d’un robuste moteur de Triumph TR3 et d’un habitacle vintage avec ses cadrans et son volant blanc. Partiellement restauré mais possédant une belle patine, cet exemplaire appartenant à un passionné de la marque est estimé entre 20 000 et 35 000 euros. Les amateurs de voitures originales pourront également s’offrir une Coste C1, estimée entre 30 000 et 50 000 euros. Cette sportive, dont la carrosserie est inspirée par la Ferrari P4, est beaucoup plus rare que la Morgan car elle ne fut fabriquée qu’à vingt-six exemplaires. Dotée d’un moteur V6 PRV en position centrale arrière et d’un châssis tubulaire, elle offre des performances remarquables.

 

Coste C1 de 1995. Estimation : 30 000 – 50 000 euros.

 

205 GTI et Super 5 GT Turbo : des Youngtimers de choix

Trois grandes classiques du mouvement Youngtimers seront également proposées à la vente, dont une 205 GTI 1.6 de 1986, l’une des dernière 105 ch, dotée d’un kilométrage particulièrement bas (49 767 km). Elle se trouve dans un très bel état d’origine qui justifie largement son estimation comprise entre 13 000 et 16 000 euros. Les amateurs pourront d’ailleurs rejouer sur place le duel qui faisait les gros titres à l’époque avec une Renault Super 5 GT Turbo de 1987, la meilleure ennemie de la Peugeot (9 000 — 12 000 euros). Citons enfin le cabriolet Golf MK1, dans sa désirable version GLI, la plus puissante. Ce modèle, doté d’accessoires typiques des années 1980, est estimé entre 6 000 et 9 000 euros.

Enchérir | Suivez la vente de véhicules de collection le 23 juillet en live sur interencheres.com

 

Peugeot 205 GTI 1.6 de 1986. Estimation : 13 000 – 16 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Claude Viallat de retour à Nîmes

Le 2 août 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Le 4 août à Nîmes, la vacation estivale de Pierre Champion et Françoise Kusel sera l’occasion de retrouver l’enfant du pays, Claude Viallat, dont deux œuvres seront proposées de 1 […]

Jean Dufy, de Paris à Stockholm

Le 2 août 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Alors que le Musée de Montmartre expose dans la capitale « Le Paris de Raoul Dufy », une vue du bois de Boulogne signée de son frère cadet, Jean, sera […]

Takanori Oguiss, un peintre japonais à Paris

Le 21 juillet 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Sensible au charme pittoresque parisien, Takanori Oguiss s’est illustré à travers ses vues de la capitale où il s’établit durant l’entre-deux-guerres. Le 24 juillet à Vannes, Jack-Philippe Ruellan présentera aux […]