Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

par Alexandra Flory

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et objets d’art de la collection Jo Pasquali, ami et héritier de l’artiste. 

 

Jean Marais : comédien, acteur et metteur en scène

Jean Marais (1913-1998) est une figure nationale dans bien des domaines. Acteur, comédien, metteur en scène, écrivain et artiste, il apparaît auprès des grands du cinéma tels que Sacha Guitry, Jean Renoir et Jean Cocteau. Alors qu’il commence sa carrière tant bien que mal, c’est ce dernier qui le repère, tandis qu’il est un figurant muet sur scène. C’est au début de cette longue collaboration que Cocteau devient à la fois amant et mentor du jeune acteur, sur scène et en arts plastiques. Marais qui améliore son jeu, prend par la suite part à un grand nombre de pièces : Œdipe-Roi, L’Aigle à deux têtes, Bacchus ; et commence également une carrière au cinéma, jouant dans Napoléon, Helena et les hommes et La Belle et la bête. 

Jean Marais fût aussi metteur en scène parfois aux côtés de Cocteau. Il sera en charge de pièces classiques telles que Britannicus et Andromaque de Racine, mais également dans Cocteau-Marais, une pièce composée pour le vingtième anniversaire de la mort du poète.

Il s’essaie également au dessin dans lequel l’influence de son mentor est indéniable. En résultent des lithographies telles que L’enfant, Adam et Eve (estimées 200 – 300 euros chacune) et Masque histoire de ma vie (estimée entre 350 et 450 euros).

 

 

Jean Marais à Vallauris

Dans les années 1970, Jean Marais prend ses quartiers dans le sud de la France, d’abord à Cabris puis à Vallauris. Il y apprend la poterie auprès de Picasso et rencontre le couple de potiers Jo et Nini Pasquali qui l’aideront à développer son art, mais aussi à ouvrir une galerie et des boutiques. Son art, largement influencé par Cocteau, se décline en poteries de terre rouge de Vallauris, mais également en bronze. Il crée ainsi photophores, appliques et objets d’art.

 

 

Jean Marais et les artistes 

Parmi les œuvres présentées lors de la vacation du 15 août, certaines figurant Jean Marais, sont d’artistes divers. Ainsi l’on pourra retrouver un portrait de l’acteur (estimé 2 000 – 3 000 euros) par Christian Bérard, en charge des costumes sur La Belle et la bête, et un bronze du sculpteur allemand Arno Breker (estimé 3 000 – 4 000 euros) auteur de nombreux bustes et sculptures monumentales, notamment sous le Troisième Reich.

Marais étant également collectionneur, Selika, l’esclave africaine (1871) de Pietro Calvi, inspirée de l’opéra de de Giacomo Meyerbeer, sera également mise en vente avec une estimation comprise entre 25 000 et 30 000 euros.

En savoir plus | Voir tous les lots en vente le 15 août à Cannes

 

Haut de page

Vous aimerez aussi