Le 22 mars 2019 | Mis à jour le 23 mars 2019

TEFAF Maastricht 2019 : les 10 œuvres incontournables

par Alexandre Lafore

Il reste encore jusqu’à dimanche pour se rendre à la TEFAF Maastricht, qui confirme encore davantage chaque année son importance capitale : véritable baromètre du marché de l’art, la foire néerlandaise a su s’imposer comme la plus importante manifestation mondiale, attirant nombre d’amateurs et de conservateurs de musée dès son ouverture. Petit tour d’horizon en dix stands…

 

1. Un dessin de Georges Lepape

Pour sa première participation à la foire néerlandaise, où l’on se réjouit de le voir intégrer la section « Showcase », le galeriste parisien Mathieu Néouze dévoile cette superbe feuille de Georges Lepape (1887-1971) intitulée Le Dieu Tango, qui résume à elle seule tout l’esprit des années folles. 

 

Aux enchères | Découvrez les œuvres de Georges Lepape en vente sur Interencheres

 

 

2. Un tableau du danois Johan Vilhelm Gertner

Le musée de Stockholm a immédiatement fait l’acquisition de ce ravissant petit tableau sur le stand de la galerie Talabardon & Gautier : peint vers 1830 par l’artiste danois Johan Vilhelm Gertner (1818-1871), il montre le célèbre sculpteur Bertel Thorvaldsen dans son atelier.

 

 

3. Une sanguine de Charles Parrocel

La galeriste parisien Alexis Bordes expose pour la première fois à la foire de Maastricht, dans la section « Paper ». Avec cette très belle sanguine de Charles Parrocel (1688-1752) provenant de la collection Jacques Malatier, c’est tout le XVIIIe siècle français qui paraît synthétisé en un seul dessin.

 

 

4. Une toile de Joseph Wright of Derby

Sur le stand de Lowell Libson et Jonny Yarker trône ce merveilleux tableau de Joseph Wright of Derby (1734-1797). Emporté dès les premières minutes de la foire, il aurait pu être vendu dix fois. Peint vers 1770, c’est sans doute la toile ancienne qui fut la plus remarquée de cette édition 2019.

 

 

5. Les Quatre Saisons de Jan Pieter van Baurscheit

La section « Showcase » a également permis au galeriste belge Lowet de Wotrenge d’exposer à la foire néerlandaise. Parmi une très jolie sélection de tableaux et de dessins anciens, on admirait également cette série des Quatre Saisons de Jan Pieter van Baurscheit (1669-1728).

 

 

6. Une aquarelle de Jean-Achille Bénouville

Tivoli fut l’un des sites les plus représentés par les artistes européens en voyage en Italie. Situé tout près de Rome, avec son fameux temple de la Sibylle, l’endroit est ici représenté dans une atmosphère vaporeuse par Jean-Achille Bénouville (1815-1891) en 1859. Cette superbe aquarelle est proposée chez Eric Gillis.

 

Aux enchères | Découvrez les œuvres de Jean-Achille Bénouville en vente sur Interencheres

 

 

7. Un torse d’Héraklès

Depuis deux ans, la galerie Chenel participe à la TEFAF Maastricht et propose sur son stand agencé avec goût ce magnifique torse romain en marbre blanc, où l’on reconnaît Héraklès recouvert de sa peau de lion.

 

 

8. Des vases Art Nouveau signés Taxile Doat

Entre autres meubles et objets d’art, le jeune galeriste parisien Oscar Graf propose à la foire de Maastricht une sélection de vases du céramiste français Taxile Doat (1851-1939), dont il a réussi à réunir une vingtaine de pièces représentatives de la période Art Nouveau de l’artiste.

 

Aux enchères | Découvrez les vases Art Nouveau en vente sur Interencheres

 

 

9. Un marbre XVIIIe d’Antoine-François Vassé

Christophe de Quénétain a acquis ce marbre anonyme aux enchères avant de retracer son historique et de l’exposer à la TEFAF comme un chef-d’œuvre de la sculpture du XVIIIe. Il s’agit en effet du sujet d’agrément d’Antoine-François Vassé (1681-1736) à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture, qui fut terminé par son fils.

 

 

10. Une étude dans le goût de Jean-Étienne Liotard

Parmi les meubles et objets d’arts réunis par la galeriste Alessandra di Castro, cette petite étude anonyme se détachait par son originalité . Faisant penser à Jean-Étienne Liotard (1702-1789), mais aussi aux portraitistes du Nord, cette effigie féminine coiffée d’un turban a su séduire un amateur dès l’ouverture de la foire.

 

 

Crédit photo en Une © Natascha Libbert

Crédits photos © Alexandre Lafore

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paysage italien de Corot en vente à Montpellier

Le 9 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Un tableau de Corot sera présenté aux enchères par Bertrand de Latour et Jean-Christophe Giuseppi le 8 mai prochain à l’Hôtel des ventes Montpellier-Languedoc. Estimé entre 150 000 et 250 […]