Le 2 février 2024 | Mis à jour le 14 mars 2024

Automobilia : des archives Citroën en vente à Chartres

par Magazine des enchères

Des témoignages rares des Croisières Noire et Jaune, des publicités originales des premières années de Citroën, des dossiers de presse des années 1930… La collection d’archives de Daniel Holz, passionné de Citroën, sera dispersée aux enchères le 6 février à la Galerie de Chartres.

 

Grand collectionneur de Citroën, Daniel Holz a accumulé durant des décennies des traces imprimées des premières années de l’histoire de la marque, particulièrement la période précédant le rachat par Michelin en 1935. Suite à son décès, cette importante collection d’archives sera dispersée aux enchères le 6 février à la Galerie de Chartres. Ils témoignent des faits d’armes d’André Citroën, visionnaire qui introduisit en France des méthodes nouvelles de communication et de commercialisation. A travers des publicités, manuels de réparation, photos originales ou bulletins d’information, l’on redécouvre l’introduction du moteur flottant, l’édification de l’usine de Javel ou encore les engrenages en chevron, premier succès du célèbre industriel, à l’origine du logo de la marque.

 

Des archives des Croisières Noire et Jaune

Le catalogue regorge de précieux documents, à commencer par les archives des fameuses Croisières Noire et Jaune, des expéditions scientifiques et publicitaires accomplies en autochenille Citroën Kégresse. La vente dévoile deux coffrets exceptionnels de dessins et peintures réalisés par le peintre officiel en Afrique et en Asie, Alexandre Iacovleff (1887-1938). Publiés en 1927 et 1934, ils sont estimés chacun entre 2 000 et 3 000 euros. Plus émouvante encore, une œuvre signée en 1932 par le même peintre donne à voir le commandant du paquebot avec lequel la Croisière Jaune est rentrée en France (2 500 — 4 000 euros).

 

 

Des documents originaux Bugatti et Porsche

Cette vente de 450 lots ne compte pas seulement des objets d’avant-guerre. Les amateurs des catalogues commerciaux réalisés par « Delpire » durant les années 1960 et 1970 auront le choix parmi de nombreux assortiments estimés entre 50 et 100 euros. D’autres marques sont aussi concernées. Au catalogue figurent ainsi un manuel de réparation de la Porsche 911 de 1971 (300 — 500 euros), un ensemble de documents originaux concernant la Bugatti 57 (200 — 300 euros) ou un autre relatif à la Renault 8 Gordini (200 — 300 euros). Enfin, une automobile est également proposée : il s’agit d’une rare MGC cabriolet 6 cylindres de 1969. Doté de l’overdrive, cet exemplaire d’origine américaine a fait l’objet d’une restauration ancienne mais soignée.

Enchérir | Suivez la vente des archives Citroën le 6 février en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le flipper, du bistrot aux salles des ventes

Le 20 mai 2024 | Mis à jour le 20 mai 2024

Emblèmes de la culture populaire, les flippers se sont faits une place dans les ventes aux enchères, alimentant un marché dynamique, composé aussi bien de collectionneurs et joueurs, que d’amateurs […]