Le 29 mars 2013 | Mis à jour le 4 avril 2013

Succès pour les Journées Marteau

par Interencheres

La neuvième édition de la fête nationale des enchères s’est déroulée du 16 au 24 mars 2013. Habitués, néophytes et curieux étaient plus de 120 000 à participer à cet événement, dont Interencheres était cette année encore partenaire.

.

A l’image des Journées du Patrimoine, la fête nationale des enchères est désormais devenue un événement incontournable de l’actualité culturelle. Organisées du 16 au 24 mars 2013 par le Syndicat national des Maisons de Ventes Volontaires (Symev), en partenariat avec Interencheres ainsi que le ministère de la Culture et de la Communication, les Journées Marteau ont attiré plus de 120 000 visiteurs, habitués et novices des salles des ventes. L’événement a également bénéficié d’une large couverture des médias régionaux comme nationaux.

.

.

Conférences didactiques, estimations gratuites, enchères d’objets « à petits prix », animations, ventes thématiques, caritatives… Les hôtels des ventes de la France entière ont rivalisé d’imagination pour proposer au public un programme attrayant et diversifié. Parmi les moments forts de cette neuvième édition, nous retiendrons la vente de la maison Ader dédiée au théâtre, avec plus de 700 souvenirs de spectacle de Molière à Jean Vilar en passant par Sacha Guitry. Mais aussi les souliers orientaux du prince impérial Napoléon Eugène Louis Bonaparte provenant de sa nurse adjugés à 2 000 euros à Troyes par Maîtres Boisseau et Pomez, la carcasse de la dernière 2CV sortie de l’usine Citroën vendue à 9 000 euros par Maître Osenat à Fontenaibleau, sans oublier les expositions-ventes autour de « L’Espagne et la tauromachie » chez Maître Briscadieu à Bordeaux, avec l’habit de lumières, blanc et argent du célèbre matador Angel Teruel…

.

.

Le pari est donc gagné pour les commissaires-priseurs de France qui ont réussi à donner au public une nouvelle image de leur profession, démystifiée et empreinte de modernité, d’ouverture et d’innovation.

Lien vers le site du Symev

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : une armoire bourgeoise du XVIIe siècle

Le 27 avril 2022 | Mis à jour le 27 avril 2022

Les premières armoires sont apparues en Corrèze au XIIe siècle. Mais si ce meuble de rangement est devenu une pièce incontournable dans les foyers, il n’intègre communément les intérieurs bourgeois […]

Expertise : une travailleuse Napoléon III

Le 14 avril 2022 | Mis à jour le 14 avril 2022

Pour le mobilier, l’appartenance à la période Napoléon III a souvent une connotation péjorative. Pourtant, fleurissent à cette époque des meubles extrêmement raffinés, bien que peu nombreux, qui sont pénalisés […]

Expertise : une commode sauteuse de style Directoire

Le 1 avril 2022 | Mis à jour le 1 avril 2022

Au cours du Directoire, période située entre le règne de Louis XVI et le Consulat, les styles de mobilier s’enchevêtrent sans innovation flagrante, donnant du fil à retordre aux experts. […]