Le 2 août 2018 | Mis à jour le 2 août 2018

Un éleveur de Corrèze vend ses chevaux de course

par Victor Sauvage

A la recherche d’un cheval ? Maître Charles Gillardeaux a sûrement la monture qu’il vous faut. Mercredi 8 août 2018 à Lubersac en Corrèze, le commissaire-priseur de Brivenchères proposera à la vente vingt-trois chevaux de course.

En France, lorsque l’on pense aux chevaux, la Camargue vient rapidement à l’esprit. Pourtant, la Corrèze est le berceau d’une grande partie de la culture hippique dans l’Hexagone, puisque le siège administratif des Haras nationaux se trouve dans le château de Pompadour à Arnac. C’est d’ailleurs à quelques kilomètres de là, à Lubersac, que se déroulera le 8 août une vente chevaline. Vingt-trois chevaux de course y seront dispersés. Ils appartenaient à un éleveur local qui a dû se séparer de son troupeau sur ordonnance du tribunal de commerce.

 

 

Étalons, pur-sang, anglo-arabes : 23 chevaux de course mis aux enchères

Il y a aura vingt-trois équidés au total dans cette vente, dont deux étalons pur-sang, six poulinières pur-sang, quatre poulinières Anglo-Arabes et onze poulains pur-sang. Concernant les étalons, ils ont déjà une certaine réputation dans le milieu avec un pur-sang répondant au nom de « TOP WORLD » et un Anglo-Arabe appelé « ILBARRITZ ». La maison de ventes proposera également un van Lesage à deux places de 1997, parfait pour transporter ces chevaux.

 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une nature morte de Bernard Buffet en vente à Cannes

Le 14 mai 2021 | Mis à jour le 14 mai 2021

A l’occasion d’une vente de prestige le 15 mai prochain à Cannes, Jean-Pierre Besch proposera aux enchères une sélection de tableaux modernes et contemporains. Pierre-Auguste Renoir, Louis Valtat, ou Charles […]

Les objets publicitaires vintage ont la cote

Le 4 mai 2021 | Mis à jour le 7 mai 2021

Plaques émaillées, cartons, objets de bistrot, affiches… La publicité a investi de nombreux supports tout au long du XXe siècle. Tour d’horizon d’un marché qui se renouvelle.