Le 27 juillet 2023 | Mis à jour le 15 mars 2024

Porsche : un premier semestre actif pour les enchères

par Camille Pinet

Après les ventes Rétromobile, les enchères de Porsche ont été nombreuses tout au long du printemps avec toujours quelques grosses affiches, mais aussi des bonnes affaires pour les enchérisseurs avisés. Retour sur un premier semestre actif pour les enchères… 

 

Article rédigé en partenariat avec le magazine Speedster

 

Si les ventes de printemps, organisées entre Rétromobile et le centenaire des 24 Heures du Mans, restent moins spectaculaires, l’activité a conservé toutefois son dynamisme. Aux Etats-Unis, le concours d’élégance d’Amelia Island en mars a été, comme chaque année, le cadre de vacations organisées par les grandes maisons américaines, avec leurs lots d’adjudications millionnaires. Le record des trois derniers mois est ainsi détenu par une Ruf Turbo R de 1998 vendue 1,550 000 dollars par Gooding & Co le 3 mars. En France, les maisons spécialisées comme Aguttes et Osenat ont proposé leurs « ventes de printemps » comptant de nombreuses Porsche de toutes les époques. Les résultats confirment la tendance générale : une appétence des enchérisseurs toujours forte pour des kilométrages très bas, des palmarès uniques ou des historiques hors du commun. L’exclusivité et la rareté suscitent toujours des montants élevés, mais elles ne doivent pas éluder la réalité d’un marché devenu plus exigeant. Les invendus ont ainsi été nombreux pour les 911 Classic proposées lors des ventes françaises, tandis que certains modèles, notamment les PMA, constituaient d’excellentes affaires. En somme, il est encore possible d’accéder au monde Porsche à des tarifs raisonnables et pas seulement en visant un exemplaire à restaurer ou à la configuration peu désirable.  

 

[A gauche] 356B roadster T5 1960. Moteur 1 600 S + original. Restauré, historique complet. 2 650 exemplaire. Estimé entre 180 000 et 200 000 euros. Adjugée 222 000 euros par la maison Osenat le 27 mars 2023. [A droite] 911 Speedster 3.2 1989.3 164 cc. 231 ch. 2 065 exemplaires. 82 000 km. Etat d’origine excellent. Estimée entre 110 000 et 150 000 euros. Adjugée 183 260 euros par la maison de ventes Aguttes le 2 avril 2023.

La Porsche 911 SC du pilote Jose Barbara

Voilà l’exemple type d’une auto unique, qui ne peut correspondre à aucune cote documentée. Il s’agit de la monture du pilote Jose Barbara, figure de la course automobile dans les Hauts-de-France et titulaire de huit victoires au Rallye du Touquet. La vente de sa 911 SC, avec laquelle il a couru de 1986 à 1992, a connu une couverture médiatique à la hauteur de la célébrité du pilote, décédé en 2017. L’histoire locale se perpétue puisque l’enchérisseur est un ancien stagiaire du garage du pilote et membre de la famille propriétaire de Cedico, le sponsor dont la voiture porte les couleurs. Avec une adjudication deux fois supérieure à l’estimation haute, cet exemplaire incarne la valeur de l’historique et du palmarès. 

 

911 SC GR4 Cedico 1974. Palmarès de 1986 à 1992. Réfection moteur en 2020. Estimée entre 85 000 et 115 000 euros. Adjugée 271 400 euros par la maison Herbette le 14 mai 2023.

 

Une Porsche Ruf Turbo R de 1998 issue d’une série de seulement 15 exemplaires

Cette spectaculaire RUF cochait toutes les cases. Issue d’une toute petite série estimée à 15 exemplaires, ce dérivé de la Porsche 993 Turbo affichait un kilométrage particulièrement bas, était doté d’un coloris spectaculaire et avait été révisé dans les ateliers du préparateur lui-même, qui en a profité pour lui offrir des éléments de la version Limited éditée à 7 exemplaires en 2016 à partir de châssis de 993 rachetés à Porsche. Conforme aux estimations, son prix d’adjudication, le plus élevé enregistré pour une Porsche ou dérivé ce dernier trimestre, confirme l’intérêt du marché américain pour les créations les plus extrêmes de ce préparateur devenu depuis un constructeur à part entière. 

 

Ruf Turbo R 1998. 3.746 cm3, 551 ch. 15 exemplaires (estimation). 22 000 km au compteur. Estimée entre 1,4 et 1,8 million de dollars. Adjugée 1 550 000 dollars (1 439 612 euros) par Gooding & Co le 3 mars 2023.

 

Une Porsche 944 Turbo Cup de 1988 rare mais abordable 

Nul besoin de se ruiner pour s’offrir une Porsche rare et exclusive : la preuve avec cette 944 Turbo S ou Cup en France, où elle a été diffusée à 104 exemplaires en 1988. Doté d’un historique limpide et de son carnet tamponné, cet exemplaire livré neuf dans le Val d’Oise possédait toujours son intérieur spécifique et ses strippings latéraux. Dans un état d’origine impressionnant, comptant seulement 109 833 km, il était vendu avec un dossier complet intégrant jusqu’à son bon de commande. Son prix d’adjudication était pourtant à peine plus élevé que l’estimation basse : les Porsche à moteur avant restent encore et toujours particulièrement bon marché.  

 

944 Turbo Cup 1988. 2 479 cm3. 250 ch. 104 exemplaires en France. Petit kilométrage et état irréprochable. Estimée 40 000 – 60 000 euros. Adjugée 42 000 euros par la Maison de ventes Richard le 19 mars 2023.

 

Une Porsche 930 Turbo de 1980 au petit kilométrage 

Malgré son historique documenté, son petit kilométrage et son kit Kremer d’origine, cette 930 n’a pas affolé les compteurs lors de la vente Richard du 19 mars. Néanmoins, son prix d’adjudication reste en phase avec ceux enregistrés pour des exemplaires comparables vendus chez Artcurial et Mercier en 2022. 

 

930 Turbo 1980. 3 299 cm3. 300 ch. 18 770 exemplaires. Matching Numbers – 106 500 km d’origine. Kit Kremer Porsche Exclusive. Historique complet, carnet, état excellent. Estimée entre 100 000 et 150 000 euros. Adjugée 106 800 euros par la Maison de ventes Richard le 19 mars 2023.

 

Une désirable 964 Carrera 2 couleur vert forêt 

Très désirable dans sa combinaison de couleur Forest Green et intérieur cuir Tan bien préservé, cette 964 Carrera 2 livrée neuve à Chalon-sur-Saône avait bénéficié en 2020 d’une révision moteur très poussée chez un spécialiste et était livrée avec son carnet d’origine ainsi qu’un historique limpide. 

Enchérir | Suivez les prochaines ventes de Porsche sur interencheres.com ou auction.fr

 

964 Carrera 2 1990. 3600 cm3. 250 ch. 33 893 exemplaires de coupés C4 C2. Origine française, moteur entièrement révisé 141 510 km. Estimée entre 55 000 et 75 000 euros. Adjugée 65 000 euros par la maison Aguttes le 2 avril 2023.

 


Crédit photos :
911 Speedster 3.2 « Turbo look ». Copyright Mathieu Bonnevie
Ruf Turbo R 1998. Copyright and Courtesy of Gooding & Company, Images by Brian Henniker

Haut de page

Vous aimerez aussi

Rencontre avec un couple de collectionneurs voyageurs

Le 3 juin 2024 | Mis à jour le 3 juin 2024

Frédérique Astier a œuvré, par l’intermédiaire de la Société des Amis, à l’enrichissement des collections du musée du Louvre pendant plus de 20 ans, avant de rejoindre un établissement enseignant […]