Le 6 octobre 2016 | Mis à jour le 6 octobre 2016

3 coups de cœur de commissaires-priseurs

par Interencheres

 Un grand saut(oir) vers l’Art déco signé Cartier, un voyage romantique en Italie avec le peintre Ponthus-Cinier et un duel au pistolet avec des armes d’époque Napoléon III… Ces sensations fortes vous sont offertes par trois commissaires-priseurs et leurs prochaines ventes aux enchères, toutes retransmises sur le Live d’Interencheres. 

.

Un voyage romantique à Capri avec Ponthus-Cinier

« Claude Antoine Ponthus-Cinier (1812-1885) est un peintre bien connu des amateurs lyonnais puisqu’il est originaire de Lyon et que ses toiles passent régulièrement dans les ventes aux enchères locales. Appréciées dans le monde entier, ses œuvres enregistrent des adjudications bien au-delà des 50 000 euros. La toile que nous présentons est restée dans la même famille depuis les années 1970. Ce grand format de 88 par 150 centimètres dont l’estimation basse est de 8 000 euros bénéficiera de frais de ventes réduits, puisqu’il est mis aux enchères dans un cadre judiciaire. Coutumier des œuvres de paysage, le peintre immortalise ici les ruines de la Villa de Tibère à Capri. Pour trouver la vue et la luminosité qui l’inspireront le plus, Ponthus-Cinier a sillonné toute l’Italie et la France. Ce romantique souvenir de son voyage italien, caractéristique de son travail, est signé en bas à droite de son nom de famille complet. » Maître Agnès Savart à propos de « La roche de Tibère à Capri », huile sur toile de Ponthus-Cinier mise aux enchères samedi 8 octobre 2016 à Artcurial Lyon, avec Maître Michel Rambert, et en direct sur le Live d’Interencheres.

Lien vers l’annonce de vente du tableau

.

.

En garde pour un duel à Napoléonville

« Ces pistolets de duels qui datent de l’époque Napoléon III sont restés dans un remarquable état de conservation. Tous les accessoires sont également intacts : des baguettes de bourrage et de nettoyage à la poire à poudre en passant par la poignée en acajou et ivoire… Les deux armes à percussion sont conservées dans un coffret en acajou qui porte, à l’intérieur du couvercle, la mention « Bozy. arq a Napoléonville ». Il s’agit du nom de l’arquebusier, le fabriquant de ces pistolets, qui exerçait à Napoléonville, le nom donné par Napoléon à la commune de Pontivy. Les armes nous ont été confiées à la vente (ainsi que des sabres également présentés dans cette vacation) par le département du Morbihan. Toutes proviennent de différentes propriétés appartenant à l’Etat. » Maître Jack-Philippe Ruellan à propos de ce coffret de pistolets de duels mis aux enchères samedi 8 octobre 2016 à Vannes et en direct sur le Live d’Interencheres avec une estimation de 5 000 à 6 000 euros.

Lien vers l’annonce de vente des pistolets

 .

.

Le grand saut(oir) vers l’Art déco

175545_f71be0422dc34344fe0906f22c1ca05e_normale« La rareté de ce grand sautoir Cartier, long de 65 centimètres, réside essentiellement dans son époque de fabrication, au tout début du XXe siècle. Ce bijou en platine est en effet antérieur à 1910 car il présente un poinçon à tête d’aigle, qui était autrefois attribué aux modèles en or et en platine. Et ce n’est qu’à partir de 1910 que le platine aura son propre poinçon. Réalisé entre 1905 et 1910, au moment où l’Art nouveau commence tout juste à s’incliner devant l’Art déco, ce sautoir en perles et en diamants apparaît comme un véritable manifeste de ce mouvement novateur. En effet, les lignes sont droites (par nature le sautoir s’inscrit dans la longueur) et les formes parfaitement géométriques, comme les hexagones dessinés sur le pendentif. Sobre et élégant, ce bijou en parfait état évoque également la mode féminine des années folles, et notamment les sautoirs de Joséphine Baker qui sautillaient au rythme de sa danse endiablée. »

.

Marlène Ledué-Cregut, expert en bijoux, à propos du sautoir Cartier qui sera mis aux enchères samedi 8 octobre 2016 depuis Nîmes et en direct sur le Live d’Interencheres par Maîtres Pierre Champion et Françoise Kusel, avec une estimation de 15 000 à 20 000 euros..

Lien vers l’annonce de vente du sautoir

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]