Le 11 mars 2016 | Mis à jour le 14 mars 2016

Ainsi font plus de 200 marionnettes

par Interencheres

banniere

Que vous évoque les noms de Guignol, Polichinelle et Pinocchio ? Des marionnettes évidemment. Dimanche 20 mars 2016, la Galerie de Chartres proposera aux enchères, à Chartres, une exceptionnelle collection, qui appartenait à un couple de marionnettistes professionnels, et rassemble plus de 200 marionnettes à tringles, à gaine et à fils accompagnées de costumes, de castelets et d’affiches de spectacles. Maître Jean-Pierre Lelièvre a choisi trois objets qu’il juge particulièrement intéressants.

.

MagicienUn magicien qui a plus d’un tour dans son sac

« Ce que j’apprécie chez cette marionnette, c’est qu’elle est particulièrement sophistiquée et rare. Elle date des années 1930 et provient du Théâtre des lilliputiens de la compagnie Dulaar-Roussel. C’est un magicien chinois vêtu d’un costume d’origine en satin brodé. Il est accompagné de deux guéridons et de deux couples de petits personnages qui dansent. Il peut effectuer de nombreux tours, parmi lesquels faire apparaître un bouquet de fleurs, un canard, etc. C’est une marionnette techniquement très travaillée. » Physicien chinois, marionnette à fils, Dulaar-Roussel, France, circa 1930, estimée entre 1 200 et 1 800 euros. Lien vers l’annonce de vente

.

.

.

.

Comique troupierUn comique troupier, témoin de l’histoire du music-hall

« Ce comique troupier en tenue d’origine provient d’un ensemble d’une trentaine de marionnettes du Bijoux Théâtre, théâtre forain crée par les Novelty au début du XXe siècle. Ce personnage est un humoriste, populaire avant la Première Guerre mondiale, qui chantait notamment des chansons qui amusaient. Celui-ci nous est parvenu avec un très beau décor de théâtre de marionnettes et une affiche. Ce qui est très intéressant d’un point de vue historique, c’est que ce personnage est représenté sur cette dernière, à gauche. En fait, j’aime particulièrement cette marionnette parce qu’elle représente tout un volet de l’histoire du music-hall. » Comique troupier, marionnette à fils , Bijoux Théâtre , XIXe siècle, estimée entre 300 et 500 euros. Lien vers l’annonce de vente

.

ClownLa tendresse du clown

« Cette marionnette de clown violoniste était régulièrement utilisée au cours des spectacles du couple de collectionneurs à qui elle appartenait et qui formait un duo de marionnettistes professionnels. Le maquillage de son visage lui confère une superbe tendresse, ses yeux sont animés et elle peut effectuer de nombreux mouvements variés. » Clown violoniste, marionnette de music-hall à fils, compagnie Les Puppeteers, XXe siècle, estimée entre 300 et 500 euros. Lien vers l’annonce de vente

.
Lien pour découvrir tous les lots de cette vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Michel Biot, la nature à l’épreuve de l’abstraction

Le 6 octobre 2021 | Mis à jour le 11 octobre 2021

Le 25 octobre à Lyon, la maison Artenchères dispersera une centaine de toiles et œuvres sur papier provenant de l’atelier de Michel Biot. Une vente hommage à ce peintre abstrait […]