Le 21 octobre 2015 | Mis à jour le 21 octobre 2015

Après Beaubourg, Wifredo Lam s’invite aux enchères

par Interencheres

[Lot du jour] Alors que sa rétrospective a ouvert ses portes fin septembre au Centre Pompidou à Paris, Wifredo Lam est à nouveau mis sous les feux de la rampe, aux enchères cette fois-ci : le lundi 26 octobre 2015 à Pontoise et sur le Live d’Interencheres, la maison de ventes Aponem proposera une importante huile sur toile signée de la main de l’artiste et estimée 200 000 à 300 000 euros. Sur fond de bambous, l’œuvre présente une composition rythmée et contrastée aux formes anguleuses et anthropomorphes, parsemées de motifs végétaux luxuriants et de larges tissus.
.
D’origine cubaine, Wifredo Lam (1902-1982) a passé sa jeunesse en Espagne avant de côtoyer les grands mouvements d’avant-garde en France, par l’intermédiaire de Juan Miro, Fernand Léger, Henri Matisse, George Braque et Pablo Picasso. En 1940, il quitte la France pour rentrer à Cuba : c’est là, en 1945 précisément, qu’il réalise cette huile sur toile. « Les années 1944-45 sont les plus emblématiques et les plus recherchées dans la carrière de l’artiste, précise Maître Tristan Favreau, commissaire-priseur chez Aponem. C’est à ce moment que Lam bascule dans une production syncrétique dont notre huile sur toile se fait l’écho. Une partie de l’exposition à Beaubourg offre d’ailleurs un ensemble de dessins mythologiques qui, par la représentation accrue de masques et de divinités cornues, se rapproche de notre toile. »

.
Sur le marché, les dessins de Wifredo Lam peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros, et ses peintures, plusieurs millions ! En mai 2015 à New York, une huile sur toile de 1947 avait été adjugée pour un peu plus de 2 millions d’euros. Nul doute que cette œuvre, acquise directement auprès de l’artiste et restée dans la famille du vendeur depuis, saura également trouver sa place dans le palmarès. Un certificat de monsieur Eskil Lam, fils de l’artiste, sera remis à l’acquéreur.
.
Notons dans cette même vente une étude de personnages, également de la main de Wifredo Lam, estimée 2 500 à 3 500 euros.
.
Exposition Wifredo Lam au Centre Pompidou du 30 septembre 2015 au 15 février 2016
.
Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment expertiser une table en cabaret ?

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 14 janvier 2021

Désignant à l’origine un plateau, le terme cabaret est employé dès le XVIIe siècle pour décrire une table ronde, ovale, chantournée, triangulaire ou rectangulaire, comportant un plateau supérieur dont le […]