Le 12 juin 2013 | Mis à jour le 14 juin 2013

Arquer pour mieux jouer

par Interencheres

[Le lot du jour] Le cor de basset, ou clarinette basse, étant un instrument grave, son corps est nécessairement plus long. Afin que le musicien puisse atteindre facilement les touches les plus basses, un fabricant de cor viennois du nom de Franz Harrach (1750-1831) a eu l’idée de lui donner cette forme arquée. Ce modèle du début du XIXe siècle en buis et ivoire présentant treize clefs laiton sera mis aux enchères le samedi 15 juin 2013 par Maîtres Etienne et Guy Laurent depuis Vichy et en direct sur le Live d’Interencheres. Estimation : 8 000 euros.

.

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un ensemble mobilier de Sormani aux enchères à Vendôme

Le 19 janvier 2022 | Mis à jour le 19 janvier 2022

A l’occasion de la vente de l’ameublement d’un Prieuré de la vallée du Loir, la maison Rouillac présentera aux enchères une enfilade et un buffet de Paul-Charles Sormani ornés à […]

Un chef-d’œuvre d’Etienne Rey refait surface à Lyon

Le 18 janvier 2022 | Mis à jour le 18 janvier 2022

Le 20 janvier à Mâcon, Jérôme Duvillard dévoilera aux enchères un chef-d’œuvre d’Etienne Rey, redécouvert dans une propriété lyonnaise. Cette vue de Lyon sous la neige est l’une des rares […]

La collection d’un mécène vendéen aux enchères à Nantes

Le 14 janvier 2022 | Mis à jour le 14 janvier 2022

Ancien conservateur du Musée de la Roche-sur-Yon, Alain Jammes d’Ayzac a soutenu toute sa vie les artistes vendéens, à l’instar de Jean Launois et Charles Milcendeau. Sa collection sera dispersée […]