Le 16 juillet 2007 | Mis à jour le 28 juin 2012

La canne de Napoléon Ier à Sainte-Hélène

par Interencheres

Avec le sabre de la bataille de Marengo, une autre souvenir napoléonien a atteint un record à l’occasion de la vente Empire organisée par Me Osenat le 10 juin dernier. Il s’agit de la canne qui appartenait à Napoléon Ier lors de son exil à Saint-Hélène. Cette véritable oeuvre d’art entièrement travaillée dans une dent de narval était estimée 10 000 à 15 000 euros. Elle fut adjugée 97 200 euros… Avant ces enchères, nous avions rencontré l’expert Jean-Claude Dey pour qu’il nous présente cet objet unique et nous détaille son parcours.

[flv:/videos/070529_cannenapoleon.flv 450 360]
  • Coordonnées de la maison de ventes Osenat à Fontainebleau (77)
  • Découvrir tous les souvenirs historiques et armes aux enchères sur interencheres.com
  • Tous les livres d’art sur Napoléon avec DessinOriginal.com

  • (photo : Osenat)
    Canne ayant appartenu à l’Empereur Napoléon Ier à Saint-Hélène.
    Belle canne en dent de narval entièrement travaillée.
    Pommeau sculpté à pans, orné d’incrustations de métal, d’ébène et d’argent, se dévissant. Il est prolongé d’une tige ronde sculptée en torsade. Fut à pans puis à jours, laissant apparaître la tige prolongée d’une partie ronde rainurée, se finissant en torsade à la base.
    (trois manque d’ornement, cassure, recollé, manque la férule).Longueur de la canne : 92 cm. Longueur de la tige : 18,5 cm.
    Estimation : 10000/15000€
    Adjugé : 97 200 € (frais compris)
    Ventes des 9 et 10 juin Me Osenat, Fontainebleau (77)

     

    Haut de page

    Vous aimerez aussi

    5 choses à savoir sur Bernard Buffet

    Le 1 août 2022 | Mis à jour le 1 août 2022

    Jeune prodige, Bernard Buffet connaît un succès fulgurant dans les années 1950 avant d’être renié par les élites du monde de l’art contemporain. L’une de ses toiles, un Torero de […]

    Expertise : un coffret d’époque Renaissance

    Le 27 juillet 2022 | Mis à jour le 27 juillet 2022

    Utilisés dès l’Antiquité, les coffrets sont prisés au Moyen Age par les puissants pour y conserver les objets précieux, monnaies, documents ou bijoux, mais aussi par l’Eglise pour y protéger […]