Le 13 novembre 2013 | Mis à jour le 13 novembre 2013

Chien gras mais protecteur cherche maître

par Interencheres

[Le lot du jour] Après son célèbre « balloon dog », chien monumental imitant des ballons de baudruches noués, Jeff Koons se serait-il lancé dans une nouvelle représentation canine ? L’éclat du poil rouge et les lignes modernes et épurées de sa ventripotente silhouette pourraient effectivement laisser croire que cet animal a été sculpté récemment. Et pourtant notre bête a plus de 2 000 ans…
.
Cette terre cuite a été réalisée par entre – 300 et 400 de notre ère par les populations de l’ouest mexicain et plus précisément de Colima. « Son ventre dodu montre que ce chien a été engraissé pour être mangé, précise Serges Reynes, expert en art précolombien. Considéré par les indiens d’Amérique du Sud comme un met de luxe particulièrement savoureux, sa chair était également réputée pour ses propriétés bénéfiques pour la santé ».
.
Debout, campé sur ses courtes pattes, les oreilles et la queue dressées et la gueule ouverte montrant les dents : l’animal prend manifestement une posture défensive. La mission de ce chien sacré du nom de Xoloitzcuintle était en effet de protéger les morts dans leur voyage vers l’au-delà. Ainsi, sa place se trouvait dans le tombeau, juste à côté du défunt. La profondeur des tombes de la culture Colima a d’ailleurs préservé notre œuvre en lui évitant tout contact avec la lumière, ce qui explique son bon état de conservation ainsi que la fraîcheur de l’engobe, son mince et fragile revêtement.
.
La finesse de cette importante sculpture de 49,5 par 29,5 centimètres indique que son auteur devait être un maître artisan de grande renommée. Estimée de 6 000 à 8 000 euros, elle sera mise aux enchères, avec le résultat d’un test de thermoluminescence confirmant sa datation le lundi 18 novembre 2013 à Paris. La vente dédiée à l’art de l’Amérique précolombienne, orchestrée par Maîtres Alain Castor, Damien Libert et Laurent Hara, rassemble des pièces issues de prestigieuses collections, à l’instar de celle de Piet et Ida Sanders maintes fois exposées dans les musées du monde entier.

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]