Le 2 juin 2009 | Mis à jour le 28 juin 2012

Couleurs impressionnistes à Senlis

par Interencheres

Korovine, Marquet, Lebourg, Guillaumin, Camoin… La belle vente organisée le jeudi 11 juin prochain à Senslis (60) vaut le coup d’oeil ! En effet Maîtres de Muizon et Le Coënt proposeront aux enchères le  remarquable ensemble de tableaux modernes d’influence impressionniste.

Pour commencer, Frédérick Chanoit nous présente deux toiles d’Alexandre Konstantin Korovine :

[flv:/videos/090525_korovine.flv 450 253]

.

Puis, l’expert François Lorenceau s’attarde sur la collection de cinq tableaux présentée à cette vente et composée d’oeuvres signées par Albert Lebourg, Armand Guillaumin, Charles Camoin et Albert Marquet :

[flv:/videos/090525_eau.flv 450 253]

..

lien-iecom.jpg

Albert Marquet (1875-1947) : « Ponton Baie d’Hendaye, le matin,
vue sur les penas de Aia (montagne des trois couronnes) »

Huile sur toile signée en bas à gauche. 65 x 82 cm.
Provenance : Collection particulière. Historique : – Galerie Charpentier
– Collection Lucien Sauphar (Vente Hôtel Drouot, 17 mars 1936, Paris, lot n° 24, reproduit).
Expert : Cabinet Brame & Laurenceau. Tél. 01 45 22 16 89.

Figurera dans le catalogue raisonné d’Albert Marquet actuellement en préparation par le Wildenstein Institute.
Estimation : 100000/120000€

.

Charles Camoin (1879-1965) :
« Fenêtre de l’atelier ouverte sur le port de Saint Tropez »

Huile sur toile signée en bas à gauche. 73 x 60 cm. Vers 1963.
Provenance : Collection particulière.
Expert : Cabinet Brame & Laurenceau. Tél. 01 45 22 16 89.
Estimation : 30000/35000€

.

Armand Guillaumin (1841-1927) : « Le pont Corneille à Rouen »
Huile sur toile signée en bas à droite. 35.5 x 52.5 cm.
Porte au dos une étiquette n° 14790.
Provenance : Collection particulière.
Bibliographie : Un tableau de la même composition, mais d’un format plus petit, figure dans le catalogue raisonné de l’oeuvre peint d’Armand Guillaumin par G. Serret et D. Fabiani, éd. Mayer, sous le n° 383 (très mauvaise reproduction).
Une deuxième oeuvre du même lieu, mais avec un premier plan plus animé, figure dans le catalogue raisonné sous le n° 599, elle est conservée au Musée de Copenhague.
Expert : Cabinet Brame & Laurenceau. Tél. 01 45 22 16 89.
Estimation : 25000/30000€

.

Albert Lebourg (1849-1928) :
« Paris, le pont de l’Archevêché et Notre-Dame vus du Quai de la Tournelle »

Huile sur toile signée en bas à gauche. 60 x 81 cm.
Provenance : Collection particulière.
Historique : Vente Hôtel Drouot, 28 février 1936, Paris, n° 73, reproduit p. 2 5, planche IX.
Bibliographie : Cette oeuvre est décrite dans le Catalogue raisonné de l’oeuvre de Lebourg, par Léonce Bénédite sous le n° 583.
Expert : Cabinet Brame & Laurenceau. Tél. 01 45
Estimation : 20000/25000€

.

Albert lebourg (1849-1928) :
« Dieppedale, route du bord de Seine »

Huile sur toile signée en bas à gauche. 46 x 84 cm.
Provenance : Collection particulière.
Expert : Cabinet Brame & Laurenceau. Tél. 01 45 22 16 89.
Estimation : 15000/20000€

.

Alexandre Konstantin Korovine (1861-1939) :
« Le café d Angleterre sur les Grands Boulevards, Paris »

Huile sur toile, signée en bas à gauche et située Paris. 86 x 66 cm
Provenance : – Collection particulière, Paris.
Expert : M. Chanoit. Estimations sur demande.

.


Alexandre Konstantin Korovine (1861-1939) :
« Le pêcheur et son canot »

Huile sur toile, signée en bas à droite en cyrillique et datée 1913. 73 x 93 cm.
Exposition : Malmö, 1914, Exposition Baltique.
Provenance : – Ancienne Collection Jules WURTZ
– Collection particulière, Paris.
Expert M. Frédérick Chanoit. Estimations et photos sur demande.

.

lien-iecom.jpg

Haut de page

Vous aimerez aussi

Claude Viallat de retour à Nîmes

Le 2 août 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Le 4 août à Nîmes, la vacation estivale de Pierre Champion et Françoise Kusel sera l’occasion de retrouver l’enfant du pays, Claude Viallat, dont deux œuvres seront proposées de 1 […]

Jean Dufy, de Paris à Stockholm

Le 2 août 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Alors que le Musée de Montmartre expose dans la capitale « Le Paris de Raoul Dufy », une vue du bois de Boulogne signée de son frère cadet, Jean, sera […]

Comment dater une horloge comtoise du XVIIe siècle ?

Le 29 juillet 2021 | Mis à jour le 29 juillet 2021

Les décors, matériaux et mécanismes des horloges comtoises, apparues autour de 1660, évoluent tout au long du XVIIe siècle. Pour les différencier et les dater précisément, le maître ébéniste Jacques […]