Le 24 décembre 2014 | Mis à jour le 26 décembre 2014

Courses aux couleurs de Normandie

par Interencheres

À l’heure où blanchit la campagne d’Honfleur pour accueillir l’année 2015, une vente de tableaux d’artistes postimpressionnistes déploie déjà les couleurs d’un printemps à venir. Le grand peintre normand Raoul Dufy (1877-1953) en fera partie, notamment avec cette aquarelle de 1931 intitulée Courses de Deauville mise aux enchères par Maître Francis Dupuy à Honfleur et sur le Live d’Interencheres le jeudi 1er janvier 2015.

.

Ce tableau représente les courses hippiques de Deauville, un sujet rare pour l’époque mais typique de l’œuvre de Raoul Dufy qui en a fait l’un de ses thèmes de prédilection. Précurseur, il annonce dès le début du XXe siècle, le formidable élan équestre dont profitera Deauville. L’hippodrome de Deauville-La Touques est aujourd’hui devenu le lieu incontournable des jockeys les plus célèbres du monde, chevauchant le fleuron des pur-sang du Groupe I, une classe réservée aux meilleurs d’entre eux.

.

.

Les couleurs lumineuses et les teintes plus sombres, jusqu’au noir profond, se mêlent dans une seule et même aquarelle, un choix esthétique caractéristique des œuvres de l’artiste. Le tableau prend la forme d’une esquisse, comme une impression, un souvenir, une façon d’observer propre à Dufy. Comparé à un « méditerranéen de la Normandie » par Maître Dupuy, il retranscrit en effet la lumière particulière de cette région qui a attiré d’innombrables peintres depuis le XIXe siècle et jusqu’au milieu du XXe siècle.Ce sujet mythique, inséparable de son auteur, est assez exceptionnel sur le marché. Cette aquarelle est estimée entre 280 000 et 300 000 euros, billevesée de penser qu’il n’attirera pas un large public de collectionneurs de Dufy ou de tableaux aux sujets équestres.

.

Lien vers l’annonce de cette vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les ventes de fonds d’atelier, des musées éphémères

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Révélant des artistes souvent méconnus ou oubliés, dont elles retracent l’entière carrière, les ventes de fonds d’atelier transforment les salles de ventes en de véritables musées éphémères.

Les enchères en musique

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Gratter quelques accords de guitare, pianoter un refrain, empoigner un archet ou encore se mettre sérieusement à l’accordéon : la rentrée est souvent synonyme de bonnes résolutions à mettre en […]

Expertise d’une commode parisienne d’époque Régence

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Datant du début du XVIIIe siècle, les commodes de l’époque Régence conservent la structure massive du style Louis XIV, tout en arborant des lignes plus souples et galbées, préfigurant le […]