Le 18 septembre 2015 | Mis à jour le 22 septembre 2015

Dans l’intimité d’Emmanuel Fremiet

par Interencheres

20150903-Fremier10

« Des témoignages de la vie intime et familiale d’un artiste », c’est ainsi que Maître Sylvie Dagot décrit les souvenirs — entre œuvres d’art et objets personnels — que les descendants d’Emmanuel Fremiet (1824-1910) lui ont confié. Carnets, dessins, études, tableaux, sculptures, plus de 200 lots retraçant la vie privée et artistique du sculpteur français seront proposés à la vente le samedi 26 septembre 2015 à Montluçon.

.

Issu d’une dynastie d’artistes, Emmanuel Fremiet acquiert sa formation à l’école spéciale de dessin, dite la « Petite Ecole » — ancienne appellation des Arts Décoratifs de Paris –, ainsi qu’auprès de son oncle, le sculpteur François Rude (1784-1855). Aussi bien sculpteur, graveur que dessinateur, il s’illustre à travers de nombreuses commandes particulières et officielles. Ainsi la Jeanne d’Arc, statue équestre érigée place des Pyramides à Paris, le Porte-falot à cheval, situé à l’Hôtel de Ville de Paris ou encore le saint Michel terrassant le dragon, qui couronne la flèche du Mont-Saint-Michel, figurent parmi ses plus belles commandes publiques.

.
La renommée et le talent de l’artiste — notamment pour ses études exemplaires d’animaux — lui permirent d’être nommé en 1875, professeur au Museum d’histoire naturelle à la suite d’Antoine-Louis Barye et d’être élu à l’Académie des Beaux-arts en 1892.

.

20150903-Fremier11

.

Nul doute qu’amateurs et collectionneurs seront intéressés par ces véritables souvenirs qui leur permettront de plonger dans l’univers du sculpteur. Des petits bronzes tels que « La Souris à l’huître », ou « Le Courlis et grenouille » estimés chacun 200 à 300 euros, en passant par les dessins et études, telles que l’encre de Chine de « La statue de Jeanne d’Arc » estimée 200 à 300 euros ou bien l’ « Homme debout à la canne »  estimé 3 000 à 4 000 euros, et bien d’autres objets de la vie quotidienne ayant appartenu à Emmanuel Fremiet pourront être acquis à des prix abordables.

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment dater une horloge comtoise du XVIIe siècle ?

Le 29 juillet 2021 | Mis à jour le 29 juillet 2021

Les décors, matériaux et mécanismes des horloges comtoises, apparues autour de 1660, évoluent tout au long du XVIIe siècle. Pour les différencier et les dater précisément, le maître ébéniste Jacques […]

Tout connaître sur les cuirs de Cordoue

Le 23 juillet 2021 | Mis à jour le 23 juillet 2021

Utilisé pour confectionner des tentures murales ou recouvrir des sièges, meubles ou paravents, le cuir doré ou cuir de Cordoue parait les plus belles demeures européennes jusqu’à la fin du […]