Le 18 septembre 2015 | Mis à jour le 22 septembre 2015

Dans l’intimité d’Emmanuel Fremiet

par Interencheres

20150903-Fremier10

« Des témoignages de la vie intime et familiale d’un artiste », c’est ainsi que Maître Sylvie Dagot décrit les souvenirs — entre œuvres d’art et objets personnels — que les descendants d’Emmanuel Fremiet (1824-1910) lui ont confié. Carnets, dessins, études, tableaux, sculptures, plus de 200 lots retraçant la vie privée et artistique du sculpteur français seront proposés à la vente le samedi 26 septembre 2015 à Montluçon.

.

Issu d’une dynastie d’artistes, Emmanuel Fremiet acquiert sa formation à l’école spéciale de dessin, dite la « Petite Ecole » — ancienne appellation des Arts Décoratifs de Paris –, ainsi qu’auprès de son oncle, le sculpteur François Rude (1784-1855). Aussi bien sculpteur, graveur que dessinateur, il s’illustre à travers de nombreuses commandes particulières et officielles. Ainsi la Jeanne d’Arc, statue équestre érigée place des Pyramides à Paris, le Porte-falot à cheval, situé à l’Hôtel de Ville de Paris ou encore le saint Michel terrassant le dragon, qui couronne la flèche du Mont-Saint-Michel, figurent parmi ses plus belles commandes publiques.

.
La renommée et le talent de l’artiste — notamment pour ses études exemplaires d’animaux — lui permirent d’être nommé en 1875, professeur au Museum d’histoire naturelle à la suite d’Antoine-Louis Barye et d’être élu à l’Académie des Beaux-arts en 1892.

.

20150903-Fremier11

.

Nul doute qu’amateurs et collectionneurs seront intéressés par ces véritables souvenirs qui leur permettront de plonger dans l’univers du sculpteur. Des petits bronzes tels que « La Souris à l’huître », ou « Le Courlis et grenouille » estimés chacun 200 à 300 euros, en passant par les dessins et études, telles que l’encre de Chine de « La statue de Jeanne d’Arc » estimée 200 à 300 euros ou bien l’ « Homme debout à la canne »  estimé 3 000 à 4 000 euros, et bien d’autres objets de la vie quotidienne ayant appartenu à Emmanuel Fremiet pourront être acquis à des prix abordables.

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]