Le 30 juillet 2014 | Mis à jour le 30 juillet 2014

Darwin et l’odyssée de l’espèce

par Interencheres


.
[Le lot du jour] Plus qu’une page d’histoire, c’est un livre entier sur l’évolution du monde qui est proposé aux enchères ! Maîtres Sandrine et François Dupont mettent en vente l’un des premiers exemplaires édités de « L’Origine des espèces », rédigé par Charles Darwin (1809-1882).
.
L’ouvrage, qui a pour titre complet « Sur l’Origine des espèces au moyen de la sélection naturelle, ou la préservation des races les meilleures dans la lutte pour la vie », est le travail majeur du biologiste britannique. Darwin y explique qu’aucune espèce n’a été créée telle que nous la connaissons aujourd’hui, mais que chacune a évolué au fil des siècles en fonction de son environnement et selon la survie de ses spécimens les mieux adaptés.
.
La théorie, même si elle n’évoque pas directement l’évolution du singe à l’homme, a grandement agité les milieux scientifiques et religieux de l’Angleterre victorienne. Avant même leur parution le 24 novembre 1859, les 1 250 exemplaires imprimés étaient déjà commandés. C’est un tirage de cette édition originale qui est proposé aux enchères, dans un état remarquable. Acheté chez un libraire de l’île de Guernesey, et conservé dans une bibliothèque privée bretonne, le livre a traversé 155 ans sans dommage. La reliure, faite de percaline verte, une toile pourtant fragile, est proche de son état neuf. L’intérieur comme l’extérieur ont gardé toute leur fraîcheur.
.
Sur les dos de la page de couverture et de la dernière page ont été soigneusement collés des articles du « Spectator », le plus ancien journal anglophone. Datées du 7 avril 1860, les coupures de presse relatent le débat suscité par L’Origine des espèces, et éclairent un peu plus encore le contexte historique du livre.
.
Dans un état exceptionnel et enrichi de documents, l’édition proposée aux enchères le 4 août à Morlaix, et sur le Live d’Interencheres, a été prudemment estimée entre 40 000 et 60 000 euros. A l’occasion des 150 ans de la publication du livre, une célèbre maison de vente anglaise avait adjugé un exemplaire à 103 000 livres, soit 130 000 euros.
.
Lien vers l’annonce 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Michel Biot, la nature à l’épreuve de l’abstraction

Le 6 octobre 2021 | Mis à jour le 11 octobre 2021

Le 25 octobre à Lyon, la maison Artenchères dispersera une centaine de toiles et œuvres sur papier provenant de l’atelier de Michel Biot. Une vente hommage à ce peintre abstrait […]