Le 3 octobre 2014 | Mis à jour le 3 octobre 2014

Démarrage en cote pour les petites voitures !

par Interencheres

Si les modèles réduits d’automobiles sont de plus en plus recherchés aux enchères, la star dans ce domaine reste l’échelle 1/43e. « Il s’agit en effet d’un marché fort, pour lequel il y a toujours preneur ! Les amateurs apprécient le fait qu’elles ne prennent pas beaucoup de place et qu’elles soient très répandues. Ils peuvent ainsi les collectionner à l’infini ! En effet, entre 1957 et 1970, les marques de jouets internationales comme Dinky Toys, Märklin, Tekno ont produit de très grandes quantités de voiturettes de ce rapport », précise Jean-Claude Cazenave, expert en jouet.

.

Le spécialiste s’occupe d’ailleurs d’une vente importante présentant près de 500 mini-bolides à l’échelle 1/43e qui aura lieu lundi 6 octobre 2014 au Havre et sur le Live d’Interencheres sous la direction de Maîtres Robert Lesieur, Maryvonne Le Bars et Maxence Mazzoni. L’ensemble des petites voitures dispersées proviennent d’une seule et même collection. « Précieusement conservées dans des vitrines, les lots sont donc dans un état impeccable, condition sine qua none pour que ces modèles puissent trouver acquéreur », complète Jean-Claude Cazenave avant d’ajouter que les voiturettes de ce rapport se vendent généralement entre 50 et 300 euros.

.

.

L’ensemble des lots de la vente provient des fabriques les plus prestigieuses en la matière : Solido, Märklin, Tekno, Jep, Quiralu, Dinky Toys… La plupart d’entre eux sont d’ailleurs proposés avec leurs boîtes d’origine dans un parfait état. Tous les domaines sans exception seront également couverts : pompiers, militaires, véhicules publicitaires, voitures de tourisme, camions industriels, engins de travaux publics ou agricoles. Des modèles recherchés et rares seront présentés, comme le camion laitier Citroën avec ses casiers de bouteilles de lait (Dinky Toys France estimé 200/300 euros), le tracteur Berliet avec son derrick monté Solido (estimé 120/150 euros), ou le camion brasseur « Gak » Berliet DTF estimé (100/120 euros).

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un cartel d’époque Régence en marqueterie Boulle

Le 21 janvier 2021 | Mis à jour le 21 janvier 2021

Les cartels comptent parmi les rares objets encore fabriqués en marqueterie Boulle au milieu du XVIIIe siècle. Jacques Dubarry de Lassale décrypte ce travail d’une extrême minutie à travers l’expertise […]