Le 3 mars 2014 | Mis à jour le 27 février 2014

Des enchères dans les nuages

par Interencheres

Voici une vente qui vous fera lever les yeux au ciel ! Maîtres Richard et Ludovic Morand disperseront lundi 10 mars 2014 à Paris près de 250 souvenirs de l’histoire des  transports : automobile, train, marine et surtout aviation. De nombreux objets sont notamment en lien avec le célèbre avion de ligne supersonique Concorde.     

.

.

Plus de 80 modèles-réduits d’avions estimés de 15 à 2 500 euros seront mis en vente, dont une grande maquette du Concorde aux couleurs de British Airways mesurant 1,69m de long et estimée 2 000 à 2 500 euros. Des hélices, des panneaux de carlingue avec hublots et des instruments de mesures en vol seront également proposés à la vente. Parmi eux, une sonde « Standby Pitot Probe » en acier et nickel : le thermomètre de la pointe du nez du Concorde qui indiquait au pilote s’il devait réduire sa vitesse lorsque la température était trop élevée. Elle est accompagnée d’un certificat d’origine du commandant de bord Edouard Chemel, ainsi que du cadran présent dans le cockpit qui transmettait les informations au pilote. Ce lot présente la plus haute estimation de la vacation, entre 15 000 et 20 000 euros, car c’est une pièce particulièrement rare sur le marché. En effet, depuis la fin de l’activité du Concorde, une seule autre sonde est passée en vente en France : elle a été adjugée 16 300 euros en 2012.

.

.

La maison de vente mettra également aux enchères de nombreuses affiches, lithographies et photographies, notamment un portrait de Georges H. W. Bush pilote, estimé de 80 à 120 euros. Une affiche Air France « Amérique du Nord » réalisée par Guy Arnoux (1886-1951) et estimée de 450 à 500 euros, et une affiche de recrutement de l’Armée de l’air au slogan accrocheur « Pourquoi pas vous ? », estimée 300 à 400 euros, seront également présentées à la vente.

.

.

Pour les collectionneurs gastronomes, des services de table en porcelaine du Concorde et d’Air France seront mise en vente, ainsi qu’un ensemble de 10 menus du paquebot américain « SS Constitution », ou encore un menu du Concorde pour le vol Paris-Santa Maria-Caracas. Enfin, une tenue de vol de pilote, estimée entre 100 et 200 euros, ainsi qu’une combinaison de force aérienne de combat couleur sable jointe à une blouse Dassault Aviation sont estimées 40 à 80 euros.

Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les ventes de fonds d’atelier, des musées éphémères

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Révélant des artistes souvent méconnus ou oubliés, dont elles retracent l’entière carrière, les ventes de fonds d’atelier transforment les salles de ventes en de véritables musées éphémères.

Les enchères en musique

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Gratter quelques accords de guitare, pianoter un refrain, empoigner un archet ou encore se mettre sérieusement à l’accordéon : la rentrée est souvent synonyme de bonnes résolutions à mettre en […]

Expertise d’une commode parisienne d’époque Régence

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Datant du début du XVIIIe siècle, les commodes de l’époque Régence conservent la structure massive du style Louis XIV, tout en arborant des lignes plus souples et galbées, préfigurant le […]