Le 15 septembre 2014 | Mis à jour le 17 septembre 2014

Du courrier dans la Boite Alerte

par Magazine des enchères

[Le lot du jour] C’est un facteur plein d’humour qui est passé par la maison de ventes Ader et y a déposé un bien étrange colis. Mercredi 17 septembre 2014, une Boîte Alerte dévoilera ses « missives lascives » à l’occasion de la vente de livres d’avant-garde du XXe siècle.

.

Ce cartonnage vert a tout d’une boîte aux lettres classique avec son ouverture sur le dessus et une fente sur la face avant pour y glisser cartes postales et télégrammes. « Conçue en 1959, elle a été réalisée pour la dernière grande exposition surréaliste », précise Roger Roques, expert de la vente. Il s’agit de l’Exposition inteRnatiOnale du Surréalisme, qui s’est tenue de décembre 1959 à février 1960 dans la galerie Daniel Cordier à Paris. « Le thème de l’exposition portait sur l’érotisme », ajoute Roger Roques. C’est la raison pour laquelle le titre de l’exposition figurant sur le flanc de la Boîte Alerte met en avant les lettres E.R.O.S.

.

Cette œuvre collective fut créée à l’initiative de l’artiste québécoise Mimi Parent. Tous les artistes présents participèrent en y déposant ce qu’ils voulaient. Par exemple, la Boîte Alerte est affublée d’un autocollant sur lequel est inscrit « Missives lascives », ajouté par Marcel Duchamp, connu pour son goût des jeux de mots. Cette œuvre surréaliste contient le catalogue de l’exposition et d’autres documents ajouté par les différents artistes avec l’érotisme comme fil conducteur. Ainsi, nous retrouvons à l’intérieur un bas de soie, des lettres d’Octavio Paz, des cartes postales de Salvador Dalí, d’Arshile Gorky, de Clovis Trouille et un télégramme de Marcel Duchamp signé Rrose (lire « Eros ») à André Breton.

.

Plusieurs éditions de cette œuvre ont été produites dont un tirage de luxe a été réalisé à 20 exemplaires. L’une de ces versions est présente dans les collections du centre Georges Pompidou avec d’autres objets glissés à l’intérieur comme un ready-made de Marcel Duchamp, Couple de tabliers représentant des tabliers sexués mâle et femelle. Ces derniers manquent dans la Boîte Alerte mise aux enchères par l’étude Ader qui est le premier exemplaire de luxe produit, numéroté 1/20. Son estimation : entre 1 800 et 2 000 euros.

.

Lien vers cette annonce de vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Albert Clouard, le nabi clandestin aux enchères à Brest

Le 12 juillet 2024 | Mis à jour le 12 juillet 2024

A l’occasion de sa vente annuelle dédiée aux écoles bretonnes et à l’art moderne, la maison Thierry-Lannon & Associés dévoilera aux enchères le 20 juillet à Brest une toile réalisée […]

Un dessin inédit de Géricault ressurgit à Marseille

Le 25 juin 2024 | Mis à jour le 25 juin 2024

Un dessin inédit de Théodore Géricault sera dévoilé aux enchères le 28 juin à Marseille. Estimé de 30 000 à 40 000 euros, il provient de l’ancienne collection de son […]