Le 31 juillet 2014 | Mis à jour le 31 juillet 2014

Edmond Quinton, le peintre du labour

par Interencheres


.
[Le lot du jour] Un paysan et son chien suivent un troupeau de bœufs tirant une charrue entre la mer et le grand ciel bleu de Normandie. Ce paysage de campagne, intitulé Le Paysan au labour sera proposé à la vente du 2 août 2014 de Granville Enchères et visible sur le live d’Interencheres. Il est l’œuvre du peintre Edmond Quinton (1892 – 1969), qui pratiqua le dessin, la peinture et la gravure au court la première moitié du XXe siècle. Issu d’une dynastie de peintres naturalistes à la manière de Jean-François Millet, il se forme auprès de son père peintre, Clément Quinton.
.
Auteurs de quelques portraits et compositions florales, Edmond Quinton est avant tout un paysagiste et un peintre animalier qui représenta la campagne française de Vaison-la-Romaine aux côtes rocheuses de Bretagne, en passant par la verdoyante l’Alsace.

.
Un autre de ses thèmes de prédilection fut les scènes de vie quotidienne normande. L’huile sur toile présentée par l’Hôtel des ventes de Saint-Pair-sur-Mer est d’ailleurs un grand format (73 x 113 cm) qui plonge son spectateur dans la Normandie des années 1920-1930. Si cette œuvre est caractéristique du travail de l’artiste par le choix du sujet, le traitement de ce paysage bucolique, montre une touche précise et réaliste à laquelle Edmond Quinton est peu coutumier, privilégiant d’ordinaire des empâtements impressionnistes. Il ne s’éloigne pourtant pas totalement de ce genre pictural puisque la palette de couleurs variées qui est utilisée s’ancre dans la plus pure tradition impressionniste. A cela s’ajoute une vision photographique de la scène avec un plan large qui place le sujet dans un vaste espace naturel.
.
« Malgré son souci de réalisme, l’artiste nous propose une toile à l’aspect décoratif, précise Maître Florence Rois. En plus d’être très bien peinte, cette œuvre est dans un état remarquable et de bonne facture. Il s’agit d’un tableau d’atelier pour lequel l’artiste a manifestement pris beaucoup de plaisir. Nous voyons qu’il s’est appliqué à le réaliser. », conclut la commissaire-priseur.
.
Provenant d’une collection particulière, ce tableau affiche une raisonnable, sans prix de réserve, située entre 200 et 300 euros.
.

Lien vers l’annonce

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]