Le 16 juin 2015 | Mis à jour le 22 juin 2015

Embarquez pour le paquebot Normandie

par Interencheres

banniere-normandie

Le Normandie a le vent en poupe, à en croire la vente qui lui est dédiée le mardi 23 juin 2015 à Paris. Plus de 300 lots provenant ou consacrés au paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique sont proposés à la vente par Maître Françoise Caste-Deburaux à l’occasion du 80e anniversaire de son voyage inaugural, reliant Le Havre à New-York.

.

En août 1939, trois ans après sa première traversée et à quelques jours du début de la Seconde Guerre mondiale, le capitaine a ordre de ne pas rentrer en France et de rester à New-York, loin des sous-marins ennemis. Ce sera la dernière traversée du paquebot : il est ensuite réquisitionné par l’armée américaine, avec pour projet de le transformer  d’abord en porte-avions puis en transport de troupes. A cette occasion, le mobilier et les éléments de décoration sont démontés et dispersés à travers le monde, échappant ainsi à l’incendie dévastateur du bateau en 1942.

.

Les lots présentés lors de cette vente proviennent de la collection d’une grande amatrice. Au programme figurent notamment de nombreuses maquettes du paquebot, des boites à gâteaux en forme du Normandie éditées à l’occasion du voyage inaugural par la biscuiterie des Galettes Saint-Michel (400-500 euros), un flacon de parfum Normandie de Jean Patou, copiant la forme du paquebot et offert à certains passagers (3 500-4 000 euros).

.

banniere-normandie-article-

.

La Compagnie Générale Transatlantique a également fait appel à de grands noms pour la décoration et l’ameublement de son fleuron, le transformant ainsi en ambassadeur de l’Art déco à la française des années 1930. Pour les arts de la table, se retrouvent notamment un plateau porte-condiments de l’orfèvrerie Christofle modèle Transat pour les premières classes (1 200-1 500 euros), un service à porto en cristal Daum (1 000-1 200 euros). Un large choix de menus est également proposé, estimés entre 30 et 600 euros, retraçant la vie quotidienne des passagers ainsi que des milliers de cartes postales, de journaux d’époque, d’affiches et d’estampes consacrées au Normandie.

.

Le moment est venu d’acquérir un souvenir d’un des plus beaux et gros paquebots du monde, qui n’aura finalement vogué que … quatre ans !

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Michel Biot, la nature à l’épreuve de l’abstraction

Le 6 octobre 2021 | Mis à jour le 11 octobre 2021

Le 25 octobre à Lyon, la maison Artenchères dispersera une centaine de toiles et œuvres sur papier provenant de l’atelier de Michel Biot. Une vente hommage à ce peintre abstrait […]